Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La Terre entrera très probablement dans une période de fortes activités sismiques en 2018

La Terre entrera très probablement dans une période de fortes activités sismiques en 2018

*
* L’Extraordinaire Voyage de la Terre: L’Axe Incliné (épisode 3, un documentaire de la BBC)
http://www.dailymotion.com/video/x2kcq8f

Et si la terre ralentissait sa vitesse de rotation?
http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2012/08/et-si-la-terre-ralentissait-sa-vitesse.html

Fonte des glaces non pas de surface, mais des glaces souterraines…
Des «flux de chaleur géothermique» sous la glace de l’Antarctique

À l’aube de la nouvelle année, les premières nouvelles horribles sont déjà sorties pour l’année. Les scientifiques prédisent une augmentation massive du nombre de grands tremblements de terre en 2018.

Les scientifiques ont trouvé un lien alarmant entre le ralentissement de l’activité sismique de la Terre et l’augmentation du nombre de tremblements de surface. Il y a des périodes où les fluctuations minimes de la vitesse de rotation de la Terre provoquent un changement dans la durée des jours et des nuits. Ces changements s’additionnent et provoquent une période de vitesse sensiblement plus lente dans la rotation de la Terre autour de son propre axe. On pense que ces changements pourraient déclencher une activité sismique accrue.

Une équipe de chercheurs de l’Université du Colorado (UC) à Boulder a découvert qu’au cours des 100 dernières années les ralentissements de la Terre se sont étonnamment bien corrélés avec des périodes d’augmentation globale des séismes de magnitude 7,0 et plus.

Le pic, qui ajoute deux à cinq autres tremblements de terre d’importance, arrive bien après le début du ralentissement.

“La Terre nous offre 5 années de hausse des futurs tremblements de terre, ce qui est remarquable”, explique Roger Bilham, professeur à CU et auteur principal de l’étude avec Rebecca Bendick à l’Université du Montana à Missoula dans une étude publiée dans le journal Science.

“A cinq reprises au siècle dernier, une augmentation de 25 à 30% du nombre annuel de [séismes de magnitude 7,0 ou plus] a coïncidé avec un ralentissement de la vitesse de rotation moyenne de la Terre”, selon un résumé d’une étude de l’équipe.

Les tremblements de terre de magnitude 7,0 ou plus sont les plus destructeurs et peuvent causer des dommages importants et des pertes de vie. Le tremblement de terre le plus meurtrier de 2017 a été le tremblement de terre entre l’Iran et l’Irak, qui a fait plus de 500 victimes et paralysé les deux nations.

L’étude indique que le ralentissement périodique de la Terre a débuté il y a quatre ans, en 2013. A l’aube de 2018, nous entrons dans la plus dangereuse des 5 années de ralentissement, qui a toujours correspondu dans le passé à une augmentation de l’activité sismique.

La dernière année a vu sa juste part de calamités naturelles, avec plusieurs ouragans déchirant les États-Unis, laissant plusieurs États en lambeaux. Même ces ouragans provoquent un changement de la vitesse de rotation, a ajouté l’étude. Les tempêtes comme El Nino ont conduit la longueur du jour à varier d’une milliseconde sur une année ou plus.

“L’année prochaine nous devrions voir une augmentation significative du nombre de séismes sévères. Nous l’avons eu facile cette année. Jusqu’à présent, nous n’avons eu que six séismes sévères. Nous pourrions facilement en avoir 20 par an à partir de 2018”, a dit Bilham [professeur auteur principal de l’étude] dans un podcast de BBC Science.

Bien que le lien entre les changements dans la journée et l’activité sismique n’était pas clair, il a dit que la vitesse réduite provoque un changement de la circonférence de la Terre d’environ 12 millimètres, qui semblait minuscule mais était assez pour causer un renversement dans les plaques tectoniques. pour déchaîner des effets de surface qui pourraient causer de graves dommages à la vie et à la propriété.

L’année dernière, il y a eu 113 tremblements de terre au-dessus de 6,0 sur l’échelle de Richter. S’il y a eu une augmentation des grands séismes de magnitude 7,0+ (6 l’année dernière), il y aura des dommages à grande échelle dans les zones touchées. Il n’y a aucun moyen de prédire où cela se produira maintenant. Les lectures sismiques sont limitées à une courte période avant le séisme et c’est un énorme problème.

International Business Times via Conscience du Peuple

Laissez un commentaire