Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un mystérieux glitch est la preuve que la station spatiale est un fake sur un fond vert, janvier 2018 (vidéo)

Un mystérieux glitch est la preuve que la station spatiale est un fake sur un fond vert, janvier 2018 (vidéo)

Date de la découverte: Janvier 2018
Lieu de la découverte: Webcam à bord de l’ISS

Scott C. Waring: Voici la preuve que la station spatiale internationale n’existe pas du tout. Que tout ce que nous croyions qui se déroulait dans l’espace était en fait des effets spéciaux avec un fond vert. Je glorifie Secureteam10 pour cette découverte fantastique et je dois l’admettre, nous devons considérer toutes les possibilités et on dirait bien que c’est un écran vert et un gros fake. Je suis sûr que ce n’est pas surprenant pour le reste de la population, qui croit déjà que les missions Apollo sont des fakes. Ici à Taïwan, mon fils est revenu à la maison après avoir dit à son maître d’école primaire que les astronautes de la NASA n’ont jamais marché sur la Lune. Donc.. est-ce que la station spatiale est fake aussi ?


Regardez à partir de 13 minutes 55 secondes © NASA

Source: UFO Sightings Daily, le 11 janvier 2018

Publié le 11 janvier, 2018 dans Espace, NASA, Science, Vidéos, X Files & Paranormal.

Commentaires (1)

 

  1. mpeg dit :

    Ce “glitch” est le fait de la compression mpeg suite à la coupure du signal vidéo. L’algorithme continue à afficher correctement les parties de l’image qu’il a analysées comme fixes (le fond de l’ISS) et essaie de compenser les parties qu’il a analysées comme variables (les astronautes, la main de l’astronaute qui fait coucou, le truc qui flotte au premier plan). Ce glitch mpeg, au contraire de ce qui est affirmé, prouve que le signal vidéo envoyé vers les téléspectateurs n’est pas celui d’une image composite (assemblage de plusieurs images, ex un signal vidéo avec des astronautes sur fond vert plus un signal vidéo avec un décor) mais que c’est bel et bien un et un seul flux vidéo qui est compressé, sinon l’algo de compression n’aurait pas fait ce glitch. Maintenant, pour être honnête, ce glitch ne prouve pas non plus que ce flux vidéo qui a été compressé en mpeg n’a pas lui même été initialement réalisé à partir de plusieurs flux, dont un fond vert…

Laissez un commentaire