Un astronaute de la NASA déclare avoir vu une multitude d’OVNIs en 1962

Un astronaute de la NASA déclare avoir vu une multitude d’OVNIs en 1962

Au cours d’une mission spatiale dans les années 1960, un célèbre astronaute de la NASA a été filmé alors qu’il expliquait son étonnement puisque sa capsule était entourée par une multitude d’étranges OVNI …

Cet enregistrement rare et stupéfiant nous dévoile une discussion entre John Glenn et le centre de contrôle de la mission sur Terre. En effet, le 20 février 1962, l’astronaute avait été mis en orbite autour de la Terre à bord d’une capsule spatiale. Se faisant, il est devenu le premier astronaute américain à le faire avant une longue période.

Dans le fichier audio, M. Glenn, qui s’appelle lui-même « Friendship Seven », peut être entendu en train de décrire « l’horizon bleu brillant » surgir derrière lui à l’approche du lever du soleil.

Puis, il réalise soudainement que quelque chose d’étrange est en train de se passer : il assiste à l’apparition de plusieurs OVNI.

Il explique : « C’est ‘ Friendship Seven’. Je vais essayer de vous décrire ce qui se passe ici. »

« Je me trouve à l’intérieur d’une grande masse constituée de très petites particules brillamment éclairées comme si elles étaient luminescentes. »

« Je n’ai jamais rien vu de tel. »

« Elles passent près de la capsule et elles ressemblent à de petites étoiles. »

« Elles déferlent vers moi comme de la pluie. »

Il a expliqué que ces OVNI, brillamment éclairés, avaient tourbillonné tout autour de la capsule, à sept ou huit pieds de distance.

La Tour de contrôle lui a demandé s’il avait entendu ou perçu un impact de l’un de ces objets avec la capsule, ce à quoi il a répondu non.

Il a ajouté : « Ils sont très lents. Ils ne vont pas s’éloigner de moi à plus de trois ou quatre miles à l’heure. »

Il ne reçoit alors aucune réponse de la Tour de Contrôle pendant un certain temps alors qu’il continue à décrire ce qui se passe.

M. Glenn a dit : « Ils ont un mouvement différent du mien parce qu’ils tourbillonnent autour de la capsule et puis repartent de façon à ce que je puisse les regarder. »

« Vous me recevez … »

« Il y en a littéralement des milliers. »

A ce moment-là, il ne reçoit toujours aucune réponse et demande à nouveau s’il est en contact avec quelqu’un, et continue de discuter de cet événement étrange un certain nombre de fois.

Environ quatre minutes et demi plus tard, il reçoit enfin une réponse de la tour de contrôle de la mission. Sur Terre, ils lui disent qu’il a l’air un peu « confus » et ils lui demandent quels sont ses niveaux d’oxygène.

Personne à la tour de contrôle de la mission n’aborde l’événement étrange avec M. Glenn, qui dit que plusieurs de ces particules tourbillonnent toujours autour de la capsule.

Ils n’en discuteront toujours pas avec lui, alors il commence à prendre des photos.

Finalement, on lui demande quelle est la taille de ces particules et si elles passent ou flotter avec lui.

On lui a suggéré que les particules pourraient provenir de la capsule elle-même, mais M. Glenn a certifié que ce n’était pas le cas.

Plus tôt cette année, l’astronaute Scott Carpenter a révélé que lui-aussi avait vu de mystérieuses « lucioles » alors qu’il se trouvait en orbite autour de la Terre à bord de la capsule Aurora 7.

Les scientifiques de la NASA ont conclu plus tard qu’il ne s’agissait que de particules de glace captées par la lumière du soleil.

Ils ont dit que la glace s’était accumulée à l’extérieur de la capsule.

Cependant, dans le cas de M. Glenn, ce dernier a indiqué qu’il pouvait les voir sur des kilomètres et dans chaque direction.

Source: Express.co.uk

Traduit par AP

Ce site internet utilise des cookies. En savoir plus.