Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La neutralité du Net est morte aux États-Unis

La neutralité du Net est morte aux États-Unis

Ce jeudi, aux États-Unis, la Commission fédérale des communications a officiellement mis un terme à la garantie d’un traitement égal des flux de données par les opérateurs. Autrement dit, la neutralité du Net vient de mourir outre-Atlantique.

Le principe de neutralité du Net, qui déchire opposants et partisans depuis des années, vient de disparaître jeudi à la faveur d’un vote des autorités de régulation américaines. La Commission fédérale des communications (FCC) s’est en effet prononcée sur l’abrogation d’une règle datant de la présidence de Barack Obama qui oblige les fournisseurs d’accès internet (FAI) à traiter tous les services en ligne de la même manière, assurant ce qu’on appelle la neutralité du Net.

Une centaine de personnes ont manifesté jeudi matin devant le siège de la FCC, après avoir installé un mini-mausolée à la mémoire de l’Internet “comme on l’a toujours connu”, selon un faire-part de décès, laissé au milieu de fleurs et de bougies. La décision “va affecter les pauvres, les marginalisés, les Noirs, les femmes (qui) n’auront plus accès aux communication, à l’information”, a affirmé à l’AFP l’artiste et réalisateur Damon Davis.

Pierce Stanley, membre de l’organisation Demand Progress qui défend la neutralité, a dénoncé une “abdication totale” de la FCC qui va “offrir l’internet libre en cadeau aux FAI”. “Il y aura un prix politique à payer”, a pour sa part mis en garde le sénateur démocrate Ed Markey, alors que le principe de neutralité est défendu par 83% des Américains, selon un récent sondage de l’université du Maryland.

MSN

Publié le 15 décembre, 2017 dans Etats-Unis, Internet, Politique & Loi.

Laissez un commentaire