Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

La Norvège est le premier pays au monde à se débarrasser de la radio FM

La Norvège est le premier pays au monde à se débarrasser de la radio FM

Mercredi, la Norvège a achevé sa transition vers la radio numérique, devenant ainsi le premier pays au monde à fermer les émissions nationales de son réseau de radio FM malgré quelques grognements.

Comme prévu, les régions les plus septentrionales du pays et l’archipel du Svalbard dans l’Arctique sont passés à la radiodiffusion audionumérique (DAB) en fin de matinée, a déclaré Digitalradio Norge (DRN) qui regroupe la radio publique et commerciale de Norvège.

La transition, qui a commencé le 11 janvier, permet une meilleure qualité audio, un plus grand nombre de chaînes et plus de fonctions, le tout à un coût huit fois inférieur à celui de la radio FM, selon les autorités.

Le chamboulement a toutefois suscité certaines critiques liées à des incidents techniques et à des allégations selon lesquelles il n’y aurait pas suffisamment de DAB dans tout le pays.

En outre, les utilisateurs de la radio se sont plaints du coût de l’achat de nouveaux récepteurs ou adaptateurs, dont le prix se situe généralement entre 100 et 200 euros.

Actuellement, moins de la moitié des automobilistes (49 pour cent) sont capables d’écouter la DAB dans leur voiture, selon les chiffres DRN.

Selon une étude citée par les médias locaux, la part des Norvégiens qui écoutent quotidiennement la radio a chuté de 10 pour cent en un an, et le radiodiffuseur public NRK a perdu 21 pour cent de son audience.

“C’est un grand changement et nous devons donner aux auditeurs le temps de s’adapter à la radio numérique”, a déclaré Ole Jorgen Torvmark, directeur de DRN.

“Après chaque fermeture (dans une région), nous avons remarqué que le public avait d’abord chuté, puis remonté”, a-t-il ajouté.

La transition ne concerne que les radios nationales. La plupart des stations locales continuent de diffuser en FM.

D’autres pays comme la Suisse, la Grande-Bretagne et le Danemark devraient suivre dans les années à venir.

The Local, le 13 décembre 2017

Publié le 14 décembre, 2017 dans Europe & UE, Société & Culture, Technologie.

Laissez un commentaire