Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Moscou évoque «un scénario apocalyptique» sur la péninsule coréenne

Moscou évoque «un scénario apocalyptique» sur la péninsule coréenne

Bien qu’il y ait aujourd’hui «un scénario apocalyptique» du déroulement des évènements sur la péninsule coréenne, la Russie espère qu’elle ne devienne pas réalité, a déclaré le chef adjoint de la diplomatie russe, Igor Morgoulov.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgoulov, s’est exprimé au sujet des conséquences éventuelles des tensions sur la péninsule coréenne.

«Malheureusement, je dois dire qu’il y a un scénario apocalyptique du déroulement des évènements dans cette région, j’espère que la communauté régionale sera assez raisonnable pour que ce scénario négatif ne se réalise pas», a-t-il annoncé.

M. Morgoulov a également souligné que depuis ces deux derniers mois Pyongyang faisait preuve de «retenue» et n’avait procédé à aucun test depuis le 15 septembre.

Si les USA et leurs alliés avaient réagi de façon adéquate, des pourparlers directs entre les parties américaine et nord-coréenne auraient pu être entamés, a-t-il poursuivi.

«L’influence négative réciproque des essais (de la Corée du nord, ndlr) et des exercices (des USA et de leurs alliés, ndlr) est absolument indiscutable», a conclu Igor Morgoulov.

Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois. En effet ces derniers mois, Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et a procédé à l’essai d’une bombe à hydrogène (bombe H). En réponse, le Japon, la Corée du Sud et les États-Unis ont mené une série d’exercices dirigés contre la menace nord-coréenne.

Source

Publié le 28 novembre, 2017 dans Apocalypse, Corée du Nord, Russie, Troisième Guerre Mondiale.

Laissez un commentaire