Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Une seconde Terre? Les astronomes repèrent une planète avec la même taille et la même température que la Terre

Une seconde Terre? Les astronomes repèrent une planète avec la même taille et la même température que la Terre

Déjà surnommée “Seconde Terre” par beaucoup de gens, la planète Ross128B est le deuxième monde tempéré extraterrestre le plus proche trouvé après Proxima B. La température à la surface varie entre -60 et 20°C, et la planète se déplace vers nous.

Les astronomes ont fait une autre découverte époustouflante à seulement 11 années-lumière.

Déjà surnommée par certains comme étant LA seconde Terre, la planète Ross128b orbite autour d’une naine rouge et pourrait être le meilleur endroit (jusqu’ à présent) où l’on pourrait trouver de la vie extraterrestre.

Une nouvelle étude suggère que Ross128b a des températures à la surface similaires à celles de la Terre, et pourrait s’avérer être “la demeure la plus proche connue et la plus confortable pour la vie”.

La planète a été repérée par des astronomes à l’aide de l’instrument HARPS (High Accuracy Radial Speed Planet Searcher) unique en son genre.

La découverte signifie que c’est le deuxième monde tempéré extraterrestre le plus proche trouvé après Proxima B.

Comme l’ont noté les experts, Ross128B est également la planète la plus proche en orbite autour d’une naine rouge inactive, une caractéristique importante qui, selon les experts, pourrait accroître la probabilité que cette planète puisse potentiellement abriter la vie.

“Cette découverte est basée sur plus d’une décennie de surveillance intensive avec HARPS et de techniques d’analyse et de réduction des données de pointe. Seul HARPS a fait preuve d’une telle précision, et il reste le meilleur chasseur de planètes du genre, 15 ans après son entrée en service”, a expliqué Nicola Astudillo-Defru (Observatoire de Genève – Université de Genève, Suisse), co-auteur de l’article sur la découverte.

De plus, le monde extraterrestre se déplace vers nous, ce qui signifie qu’elle deviendra notre voisin cosmique dans environ 79 000 ans – une période relativement courte en termes cosmiques.

Les astronomes disent que Ross128 est le soleil extraterrestre ‘quiétiste’, qui abrite une exoplanète tempérée.

Les astronomes notent que les naines brunes – tout comme Ross128 – représentent quelques-unes des étoiles les plus répandues de l’univers. Elle revête une grande importance dans notre quête de planètes semblables à la Terre et de mondes qui peuvent déjà abriter la vie extraterrestre.

Xavier Bonfils (de l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble – Université Grenoble-Alpes/CNRS, Grenoble, France), qualifie le programme HARPS de “raccourci vers le bonheur, car il est plus facile de détecter les petits frères et sœurs de la Terre autour de ces étoiles qu’autour des étoiles similaires à notre Soleil”.

Les astronomes disent que Ross128B orbite autour de son étoile hôte 20 fois plus près que notre planète autour du Soleil. Cela malgré le fait que Ross128B est située près de son étoile, elle ne reçoit que 1,38 fois plus d’irradiations que la Terre.

Ceci place Ross128B avec des températures situées entre -60 et 20°C.

Malgré ce fait, les astronomes notent qu’ils ne sont pas certains si le Ross128B est située à l’intérieur, à l’extérieur ou sur le bord de la zone habitable de son étoile, l’endroit dans un système solaire où l’eau liquide peut exister sur la surface d’une planète.

Sources: Ancient Code / ESO

Publié le 16 novembre, 2017 dans Astronomie, Espace, Science.

Laissez un commentaire