Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Adolf Hitler

Adolph Hitler – (1889-1945) – Biographie

adolf hitler

Hitler est le fondateur et le leader du parti National Socialiste (Nazisme), un célèbre dictateur Allemand, il est née à  Braunau am Inn le 20 Avril 1889 en Autriche.

Alois Hitler (1837-1903), le père d’Adolf, est un douanier, Adolf Hitler quitta le lycée et après la mort de sa mère en 1907 il déménagea à  Vienne. Il a raté 2 fois l’examen d’admission à  l’académie des arts. Son antisémitisme vicieux (surement influencé par Karl Lueger) et ses harangues politiques chassèrent plusieurs de ses relations. En 1913 il s’installa à  Munich, et au début de la Première Guerre Mondiale il rejoignit l’armée Bavaroise. Durant la guerre il fut gazé et blessé; un caporal, il reçut la croix de fer pour sa bravoure. La guerre endurci son nationalisme extrême, et il dénonça que la défaite des Allemands était du aux Juifs et aux Marxistes. Dés son retour à Munich il intégra un petit groupe d’autres vétérans nationalistes dans le parti des travailleurs Allemands.

En 1920 le parti des travailleurs Allemands a été renommé le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP), le parti Nazi; en 1921 il fut réorganisé avec Hitler à  sa tête. Il créa une organisation paramilitaire et gagna le support des nationalistes proéminents comme Field Marshall Ludendord. Le 8 Novembre, 1923, Hitler tenta le Putsch de la Brasserie, dans le seul but de soulever le gouvernement républicain. Les fonctionnaires bavarois (eux aussi des nationalistes mécontents) furent encerclés à  un rendez-vous au foyer de la bière par la milice Nazi, ou « storm troopers », et ont juré loyauté à  cette révolution. Pour regagner leur liberté ils utilisèrent l’armée Reichswehr pour défaire le coup. Hitler s’enfuit mais est vite arrêté et jugé pour 5 années à  la forteresse de Landsberg. Il servit neuf mois.

mein kampf

Le putsch de Hitler fut connu à  travers l’Allemagne. En prison il dicta à  Rudolf Hess le livre Mein Kampf (mon combat), remplit de sentiments anti-sémitique, vénération du pouvoir, mépris de la moralité civile, et stratégie de domination mondiale. Elle devient la bible du National-Socialisme. Sous la tutelle d’Hitler et de Gregor Strasser, aidé par Josef Goebbels et à  partir de 1928 d’Hermann Göring, le parti grandit lentement jusqu’à  ce que la dépression économique, qui commença en 1929, lui donne un support massif.

Aux allemands embarrassés des paiements de réparations aux vainqueurs de la Première Guerre Mondiale, et menacés de l’hyperinflation, de chaos politique, et d’un possible soulèvement communiste, Hitler, en trance et magnétique, a offert des solutions et des boucs émissaires. A ceux qui sont en pleine dépression économique il promit de dépouiller les financiers juifs, et pour les travailleurs il assura la sécurité. Il reçu le support financier de banquiers et d’industriels avec son anti-Communisme virulent et promet de contrôler le syndicalisme professionnel.

Hitler avait une tendance et des visions sinistres dans la psychologie de masse, et il était un maître de l’intrigue et de la manœuvre. Après avoir acquit la citoyenneté allemande dans l’état de Brunswick, il se lança dans les élections présidentielles de 1932, perdant contre le héros populaire Paul von Hindenburg mais renforçant sa position par la fausse promesse de supporter le Chancelier Franz von Papen, qui leva l’interdiction des « storm troops ».

Quand les Nazis furent élus en tant que plus grand parti du Reichstag (Juin, 1932), Hindenburg offrit à  Hitler une position de subordonné au cabinet. Hitler tenu bon pour le poste de chef et pour les pouvoirs. La Chancellerie alla en fait à  Kurt Von Schleider, qui résigna le 28 Janvier 1933. Au milieu de l’effondrement du gouvernement parlementaire et des batailles entre Nazis et Communistes, Hindenburg, avec l’encouragement de von Papen, appela Hitler à  devenir chancelier d’un cabinet de coalition, lui refusant tout pouvoirs extraordinaires. Avec l’aide de Alfred Hugenberg, Hitler prit le poste le 30 Janvier.

feu reichstag

Le nouveau chef de l’Allemagne était un maître politique machiavélique. Hitler avait peur des complots, et croyait fermement en sa mission d’achever la soi-disant suprématie de la race Aryenne, qu’il détermina comme « race supérieur ». Étant arrivé légalement au pouvoir, il utilisa de la brutalité et de la subversion afin d’accomplir un coup affreux pour transformer l’état en dictature. Il tenu les communistes responsable du feu contre le Reichstag le 27 Février, et à  force de balancer de l’hystérie anti-communistes les nazis et les nationalistes gagnèrent la majorité des sièges du Reichstag durant les élections du 5 Mars. Après les communistes ont été bloqué et au milieu d’une démonstration de force des « storm troopers », le Reichstag vota de donner Hitler les pouvoirs dictatoriaux.

Dés les premiers jours du troisième Reich de Hitler (pour son histoire, voir Allemagne ; National-Socialisme ; Seconde Guerre Mondiale ) les opposants politiques tels que von Schleicher et Gregor Strasser (qui s’était résigné des Nazis) furent assassinés ou incarcérés, et quelques Nazis, parmi Ernst Roehm, ont aussi été purgés. Les Juifs, Socialistes, Communistes, et autres ont été pourchassés, arrêtés, ou assassinés. Le Gouvernement, la loi, et l’éducation devinrent les appendices du National-Socialisme. Après la mort d’Hindenburg en 1934, la chancellerie et la présidence ont été réunifiées dans la personne du Führer (chef). « Heil! Hitler » devint la forme obligatoire de salutation, et un culte du Führer fut propagé.

En 1938, Hitler se prépara pour la guerre et remplaça les diplomates professionnels par des Nazis comme Joachim von Ribbentrop. Plusieurs anciens sceptiques furent convertis par les coups diplomatiques d’Hitler, commençant par le réarmement Allemand. Hitler intimida les petites nations afin de faire des concessions territoriales et joua sur le désir pour la paix et la peur du Communisme parmi les plus gros états Européens afin d’achever ses buts expansionnistes. Pour se prévenir de vengeance il proclama bêtement qu’il veut rectifier le lourd Traité de Versailles.

hitler et mussolini

Benito Mussolini devient son allié et l’Italie devint graduellement le satellite de l’Allemagne Nazi. Hitler aida Franco afin d’établir une dictature en Espagne. Sous l’ordre d’Hitler le chancelier Autrichien Engelbert Dollfuss est assassiné, et l’Anschluss fusionna l’Autriche avec le Reich. Hitler utilisa le problème des Allemands « persécutés » en Tchécoslovaquie afin de passer en force les Accords de Munich, dans lequel l’Angleterre, la France, et l’Italie accepte l’annexion des Sudètes de Tchécoslovaquie.

Le pacte de non-agression d’Hitler (Aout 1939) avec Staline l’autorisa à  envahir la Pologne (1er Septembre), démarrant ainsi la Seconde Guerre Mondiale, alors que Staline annexa la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie dans l’URSS et attaqua l’est de la Pologne; mais Hitler honora le pacte seulement jusqu’à  ce qu’il trouve le moment commode d’attaquer l’URSS (Juin, 1941). En décembre 1941, il assuma personnellement la commande des stratégies de guerres amenant au désastre. Au début de l’année 1943 il refusa d’admettre la défaite à  la bataille de Stalingrad (maintenant Volgograd), provocant ainsi la mort d’un vaste nombre de troupes Allemandes. Comme le vent de la guerre tourna contre Hitler, ses exterminations massives de Juifs, supervisées par Adolf Eichmann, ont accélérées, et il donna un pouvoir de plus en plus grand à  Heinrich Himmler et la police secrète de la mort, la Gestapo et les SS (Schutzstaffel).

A partir de Juillet 1944, la situation de l’armée Allemande était désespérée, et un groupe de hauts fonctionnaires militaires et civils (comprenant Field Marshal Erwin von Witzleben et Karl Goerdeler) ont fait une tentative d’assassinat. Hitler échappa à  l’explosion de la bombe avec quelques égratignures; la plupart des comploteurs furent exécutés. Seulement, la guerre fut sans espoir et perdu au début 1945, Hitler insista que les Allemands doivent se battre jusqu’à  la mort. Durant l’effondrement Allemand final en Avril 1945, Hitler dénonça les dirigeants nazis qui cherchèrent à  négocier, et restèrent à  Berlin quand elle fut attaquée par les Russes.

adolf eva

Le 29 Avril Hitler se maria avec sa maitresse de longue-date, Eva Braun, et le 30 Avril ils se sont suicidés ensemble dans un bunker sous le bâtiment de la chancellerie, en ordonnant que leurs corps soient brulés. Hitler laissa derrière lui une Allemagne dévastée; son héritage est la mémoire d’une des plus effrayantes tyrannies du monde moderne.

En savoir plus sur Hitler et le Nazisme

ducktators

Vous pouvez lire plus sur Hitler et toutes sortes de choses qu’on ne vous dit pas, et qu’on vous ne dira jamais, sur le IIIème Reich. Visitez la catégorie Nazi & Néo Nazi pour cela.

Posté le 22 juillet, 2007.

Publicité