Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Des images du Crash de Roswell ? Un vaisseau extraterrestre avec des hiéroglyphes égyptiens, des lettres grecques et des empreintes de main

Des images du Crash de Roswell ? Un vaisseau extraterrestre avec des hiéroglyphes égyptiens, des lettres grecques et des empreintes de main

Il est formidable de constater que le sujet des OVNIs et des extraterrestres gagne en crédibilité à mesure que les années passent. Il reçoit peu d’attention de la part du grand public, du moins au-delà du ridicule, donc cela peut surprendre certains, mais il y a des centaines de personnes de haut rang qui se sont présentées pour dire au monde que les OVNIs ne sont pas seulement réels, mais aussi que certains d’entre eux sont en fait d’origine extraterrestre.

Plus récemment, Louis Elizondo, ancien directeur national du contre-espionnage et directeur du renseignement national, est devenu directeur de la sécurité mondiale et des programmes spéciaux de la To the Star Academy, récemment lancée par Tom Delonge.

D’autres hauts dirigeants de la communauté du renseignement et de l’aérospatiale se sont également joints à ce programme, dont Steve Justice, le récent directeur du développement de systèmes avancés chez Lockheed Skunk Works. Ils visent à faire savoir au monde que nous ne sommes pas seuls, et qu’il y a des objets technologiques très avancés qui se meuvent dans notre atmosphère et exécutent des manœuvres qui défient notre compréhension des lois de la physique.

Voici une vidéo récente d’eux diffusée en direct où Elizondo mentionne que grâce à son travail, il a appris que « le phénomène est en effet bel et bien réel » et qu’ils interprètent la physique et l’algèbre d’une manière que nous ne connaissons pas encore, et aussi qu’il y a des technologies du type Black Budget qui pourraient bénéficier à toute l’humanité.

« Il y a un autre moyen, que ce soit par des vortex ou des déformations du continuum espace-temps, il doit y avoir un moyen de générer de l’énergie pour que vous puissiez la tirer du vide, et le fait qu’ils soient ici nous montre qu’ils ont trouvé un moyen de le faire. »

Le Dr Jack Kasher, Ph. D., Professeur émérite de physique à l’Université du Nebraska (source)

A LIRE >> La Mission STS 75 de la NASA, les OVNIs sont une Réalité

Roswell

« Oui, un vaisseau s’est bien écrasé et des corps ont été récupérés… Nous ne sommes pas seuls dans l’univers, ils viennent ici depuis longtemps… Il se trouve que j’ai eu ce privilège d’être impliqué dans le fait que nous avons été visités sur cette planète, et que le phénomène des OVNI est réel. »

– Doctor Edgar Mitchell, 6ème homme à avoir marché sur la Lune (source)(source)(source)

Pour quelqu’un qui n’a jamais fait des recherches à ce sujet, il peut être difficile de croire qu’un engin spatial s’est écrasé par accident sur Terre. Mais si l’on tient compte des déclarations ci-dessus, en particulier les plus récentes de l’équipe de Tom Delonge, ainsi que des centaines de milliers de documents qui montrent que ces objets sont généralement suivis avec des radars, et que les jets militaires sont constamment brouillés quand ils les pourchassent, cela devient beaucoup plus plausible.

L’incident de Roswell est l’un des dizaines, sinon des centaines, d’engins extraterrestres qui se sont écrasés à la suite d’une agression humaine. Paul Hellyer, l’ancien ministre de la Défense nationale du Canada, le formule mieux: « Il y a des décennies, des extraterrestres d’autres planètes nous ont avertis de la direction que nous prenions et voulaient nous accorder leur aide. Mais au lieu de cela, nous, ou du moins certains d’entre nous, avons interprété leurs visites comme une menace, et avons décidé de leur tirer dessus en premier et de se poser des questions ensuite. »

Elizondo partage une histoire similaire, déclarant que l’un de ses emplois était de suivre et d’observer ces objets, car il était à la tête du programme qui enquête sur les « menaces aériennes ».

To The Stars travaillera directement avec le gouvernement américain pour diffuser des vidéos et des images authentiques de vrais ovnis au public, mais il existe déjà de nombreuses vidéos et photos crédibles de ces objets, et il est dommage qu’elles doivent venir d’une autorité gouvernementale pour que les gens les jugent crédibles. C’est un problème en soi, car notre gouvernement nous a trompés à tellement de niveaux, à tant de niveaux, cela va donc être extrêmement difficile de faire confiance à leurs intentions quant à n’importe quel sujet, qu’il s’agisse des ovnis ou du terrorisme. Pour l’instant, il ne nous reste plus qu’à patienter et voir ce que cette initiative adviendra.

Une fois de plus, ‘menace’ est le mot clef principal ici. Il est impossible de dire si ces objets représentent une menace réelle pour l’humanité ou non, mais il n’est pas prudent d’assumer qu’ils dégomment des ovnis sans savoir ce qu’ils sont.

Il y a des preuves qui démontrent l’existence de ce type de technologie exotique post-Seconde Guerre mondiale. Un exemple classique est les services de renseignements de la CIA en Allemagne, comme l’explique ce document, qui se sont intéressés de près à « un journal allemand » qui avait publié une interview avec George Klein, ingénieur célèbre et expert de l’aviation, décrivant la construction expérimentale de « soucoupes volantes qu’il a créées entre 1941 à 1945 ».

A LIRE >> S’agit-il de la vidéo originale de 1942, « La Bataille de Los Angeles » contre un Ovni?

Donc, comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup à dire.

Le Vaisseau de Roswell

Stanton Friedman, physicien nucléaire à la retraite et chercheur de longue date en matière d’ovnis, est l’une des personnes les mieux placées pour en apprendre davantage sur l’incident de Roswell. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Crash at Corona: The Definitive Study of the Roswell Incident with Exclusive Testimony on a Second New Mexico Crash Site.

Ce livre enquête sur les hiéroglyphes égyptiens et les lettres de l’alphabet grec qui, selon des chercheurs comme Friedman, auraient orné l’extérieur de l’engin spatial qui s’est écrasé.

A LIRE >> Les Extraterrestres existent pour de vrai d’après un mémo du FBI

Vétéran de l’armée américaine, le colonel Philip James Corso a également publié un livre intitulé The Day After Roswell, où il présente la même information en détail et d’autres aspects sur les corps, et la technologie extraterrestre qui ont été récupérés.

Selon les sources ci-dessus et un certains folklore qui entoure cette affaire quasi légendaire, le vaisseau mettait en vedette des empreintes de main comme celles que vous voyez dans les images ci-dessous. Ces photos proviennent de la véritable affaire de Roswell, selon Tom Delonge dans un podcast récent qu’il a conduit avec Joe Rogan.

Quand l’heure est venue d’étudier l’engin et de le démonter, aucun moteur n’a été découvert, mais les pilotes ont placé leurs mains humanoïdes dans ces fentes et ont guidé l’engin en utilisant leur esprit – un type de technologie télépathique que nous n’avons pas encore nous-mêmes élaboré.

Voici un autre morceau de l’engin; Delonge et les chercheurs l’appellent « Eleptheria », qui s’est traduit par la liberté.

Source: Collective Evolution, le 18 novembre 2017

Commentaires (1)

 

  1. Matfield dit :

    Bizarre, les images me rappellent vaguement un truc que j’ai vu dans un film… ca ne me revient pas tout de suite mais je vais retrouver ça…

Laissez un commentaire