Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un document déclassifié de la CIA montre que des Ovnis Réels ont été aperçus en survolant L’Île de la Déception, en Antarctique

Un document déclassifié de la CIA montre que des Ovnis Réels ont été aperçus en survolant L’Île de la Déception, en Antarctique

Le troisième directeur du United States Central Intelligence Group (CIG), le troisième directeur de la Central Intelligence Group (DCI) de l’après-guerre, et le tout premier directeur de la Central Intelligence Agency, Roscoe H. Hillenkoetter, a dit une fois au monde, par l’intermédiaire du New York Times en 1960, que, » dans les coulisses, les officiers de haut rang de l’armée de l’air sont sobrement préoccupés par les OVNIs », et que,« par le biais du secret et du ridicule officiels, par de nombreux citoyens ».

Les mots-clés sont ici « secret officiel et ridicule », c’est pourquoi, pendant tant d’années, vous avez été perçu(e) comme une personne folle à la moindre allusion aux OVNIs, sans parler de la vie extraterrestre intelligente.

Aujourd’hui, cependant, c’est une histoire bien différente. Des centaines de milliers de pages de documents déclassifiés montrent, sans le moindre doute, que les agences de renseignement et les forces armées mondiales ont un intérêt extrêmement élevé pour le phénomène des OVNIs, et ce depuis très longtemps.

Par exemple, allez dans la salle de lecture électronique de la CIA concernant la Loi sur la liberté d’information et entrez le mot « OVNI » et vous verrez par vous-même. Il y a de très nombreux documents intéressants qui couvrent non seulement le site Web de la CIA, mais aussi qui est aussi en lien avec les événements mondiaux.

« Tout est en cours d’investigation aux Etats-Unis et en Espagne, ainsi que dans le reste du monde. Les nations du monde travaillent actuellement ensemble dans l’enquête sur le phénomène des OVNIs. Il y a un échange international de données » – Général Carlos Castro Cavero (1979).

En plus des documents, leur publication a suscité la participation de hauts fonctionnaires de haut rang provenant de divers domaines, notamment des hauts gradés militaires, des politiciens et des personnalités crédibles du milieu universitaire, des astronautes et d’autres. Voici une des centaines de déclarations.

« Il y a de fortes chances que des gens de l’espace, d’autres civilisations, nous visitent depuis de nombreuses années. Qu’il nous incombe, au cas où ces gens à l’avenir ou maintenant deviendraient hostiles, de découvrir qui ils sont, d’où ils viennent et ce qu’ils veulent. Cela devrait faire l’objet d’une enquête scientifique rigoureuse et non pas d’une « raillerie » de la part des tabloïdes «  – Lord Admiral Hill-Norton, ancien chef d’état-major de la Défense, amiral 5 étoiles de la Marine royale, président du Comité militaire de l’OTAN.

Ce document, tout droit sorti de la CIA, relaie plusieurs éléments d’information, la partie sur ces OVNIs étant mise entre parenthèses, ce qui suggère qu’une attention particulière lui est accordée. Cela montre à quel point ce sujet intéresse la communauté du renseignement et à quel point il est important. Ils l’étudient depuis des années sous le couvert de la « sécurité nationale », un terme maintenant utilisé pour tout classer, protéger les intérêts de l’élite mondiale et leur permettre de faire tout ce qu’ils veulent, avec justification.

Il se lit comme suit:

SOUCOUPES VOLANTES EN ANTARCTIQUE « Un groupe de soucoupes volantes rouges, vertes et jaunes a été vu en train de survoler l’île de la Déception pendant deux heures par les bases militaires argentines, chiliennes et britanniques en Antarctique. Les soucoupes volantes volaient aussi en formation au-dessus des îles des Orcades du Sud en effectuant des cercles très rapidement. »

Il est étrange de voir comment d’autres facteurs indépendants sont insérés dans le document, et intéressant de voir comment cette partie est mise en évidence.

C’est assez révélateur, non? Ce qui est encore plus intéressant, c’est que ce document date de plus de cinq décennies, soit de 1965.

C’est également intéressant, compte tenu de la légende qui entoure l’Antarctique et des êtres extra-dimensionnels/terrestres possibles.

Nous savons maintenant que des groupes comme la CIA ont consacré énormément de ressources à l’étude de ce sujet, et on peut se demander quel type d’information ils ont maintenant, plus de cinq décennies plus tard. Qu’ont-ils découvert en ce qui concerne les pilotes et le fonctionnement de ces choses, comment carburent-elles, d’où proviennent-elles et quelles sont leurs intentions?

Ces informations sont très probablement confinées dans les Programmes d’accès spécial (PAS) du Black-Budget.com. Ces programmes n’existent pas publiquement, mais ils existent bel et bien. Un rapport du Sénat américain publié en 1997 les décrivait comme « si sensibles qu’ils sont exemptés des exigences de rapport standard au Congrès ». Vous pouvez en savoir plus ici.

À en juger par le fait qu’il existe des preuves substantielles que les Allemands fabriquaient des soucoupes volantes dès 1941, ainsi que d’autres pays, ces soucoupes volantes particulières pourraient-elles être fabriquées par un autre pays? Peut-être fabriquées par les Allemands, les soviétiques, la Chine ou qui que ce soit, pour mener des missions de reconnaissance sur les installations militaires d’autres pays?

Les OVNIs qui volent au dessus des installations militaires ne sont pas nouveaux. Par exemple, la photo ci-dessous est une vraie photo prise en août 1952. C’est une photographie de plusieurs OVNIs prise par le photographe de la Garde Côtière à l’époque au-dessus d’une installation militaire américaine, un lieu commun pour les observations d’OVNIs. La photo a été classifiée par le gouvernement américain et a par la suite été diffusée en accord avec les officiels. Elle a été observée par de nombreuses personnes « professionnelles ».

Alors, où l’hypothèse extraterrestre entre-t-elle en jeu? Eh bien, une grande partie de cette situation est due au fait que de nombreux hauts gradés de divers domaines, y compris ceux de la communauté du renseignement et des militaires, ont déclaré à maintes reprises que ces agences sont conscientes de la multiplicité des races qui ont été en contact avec la race humaine ou avec certains individus de la race humaine.

Par exemple, qu’il s’agisse d’un astronaute d’Apollo 14 (6e homme à marcher sur la lune) le Dr Edgar Mitchell qui affirme qu’« il y a eu un accident d’embarcation et des corps récupérés » ou qu’il a eu « le privilège de participer à la vérité que cette planète a été visitée et que le phénomène des ovnis est réel », ou des académiciens comme le psychologue de l’Université d’Harvard et le lauréat du prix Pulitzer, le Dr John E. Mack.

« Il y a un autre moyen, qu’il s’agisse de vortex ou de déformation spatiale, il doit y avoir un moyen de générer de l’énergie pour que vous puissiez la faire surgir du vide, et le fait qu’ils soient ici nous montre qu’ils ont trouvé un moyen. » – Dr. Jack Kasher, Ph. D., professeur émérite de physique à l’Université du Nebraska.

Même des personnages bien connus comme Elon Musk ont fait des déclarations très intéressantes :

Je vais conclure avec la citation ci-dessous, qui a également été formulée il y a plusieurs décennies par le scientifique britannique, et professeur émérite de physique appliquée à l’Université Stanford, Peter A. Sturrock. Sturrock et un certain nombre d’autres scientifiques de renommée internationale se sont réunis au cours des années 1990 pour examiner les preuves physiques qui sont communément associées au phénomène des OVNIs. Un exemple utilisé par Sturrock dans son analyse est une photo prise par deux pilotes de l’Aviation royale du Canada le 27 août 1956 à Macleod, Alberta, Canada. (« Preuve matérielle liée aux rapports sur les ovnis » – Rapport du groupe Sturrock – Effets électromagnétiques) (source) (source)

« S’il s’avère effectivement qu’il existe des preuves matérielles pertinentes, si ces preuves sont soigneusement recueillies et analysées, et si cette analyse conduit à l’identification de plusieurs faits concernant le phénomène des OVNIs, alors les scientifiques auront le temps de prendre du recul et de se demander, qu’est-ce que ces faits veulent bien nous dire? Si ces faits sont suffisamment solides pour aboutir à une conclusion ferme, le temps sera alors venu de se pencher sur les questions les plus étranges. Si, par exemple, il s’avère que toutes les preuves matérielles concordent avec une interprétation banale des causes des rapports sur les ovnis, il y aura peu de raisons de continuer à spéculer sur le rôle des extraterrestres. Si, d’autre part, l’analyse des preuves matérielles révèle des preuves très solides que des objets liés aux rapports d’OVNIs ont été fabriqués en dehors du système solaire, alors il faut évidemment considérer très sérieusement que le phénomène concerne non seulement les véhicules extraterrestres mais probablement aussi les êtres extraterrestres. »(source)

Source: Collective Evolution, le 7 novembre 2017


Publié le 7 novembre, 2017 dans Antarctique, Monde, OVNIs & Extra-Terrestres, X Files & Paranormal.

Laissez un commentaire