Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Jamel Debbouze : « On m’a proposé d’être secrétaire d’Etat »

Jamel Debbouze : « On m’a proposé d’être secrétaire d’Etat »

Invité exceptionnel ce jeudi de Team Duga sur RMC, l’humoriste Jamel Debbouze s’est laissé aller à une drôle de confidence. Il a confié avoir été approché pour occuper un poste au gouvernement, poste que l’intéressé a préféré décliner.

Jamel Debbouze aurait-il pu faire un bon politique ? L’une des personnalités préférées des Français s’est allé à un drôle de témoignage ce jeudi, au micro de RMC dans l’émission Team Duga. Oui, l’humoriste, qui remontera bientôt sur les planches après six ans d’absence – il sera à la Cigale, à Paris, en décembre pour son spectacle « Maintenant ou Jamel », a bien failli épouser une carrière politique.

« On m’a proposé d’être secrétaire d’Etat, secrétaire d’Etat à la… comment ça s’appelle (il rigole mais ne précise pas lequel). Un jour, on m’a proposé un gros poste comme celui-là, assure Jamel Debbouze. Bien sûr que non, j’ai refusé. »

Et pourquoi ? « Parce que ce n’est évidemment pas mon métier, parce que je m’y ennuierai à mourir, parce que c’est là où je serai le moins efficace, le plus figé et le plus critiqué, estime le natif de Trappes. Quand on gagne une Coupe du monde, la jeunesse trouve du travail derrière. Là, on est super utile. Quand je monte sur scène et que je fais l’Olympia ou le Zénith, j’ai le sentiment d’être utile. Il vient d’en bas, il a une main dans la poche, il se retrouve là… il y a une forme d’espoir quelque part. Pareil pour Omar Sy. On représente ça. On en est conscient, on ne joue pas, on espère que ça aura de l’écho chez les gamins et pas seulement. Notre acte politique, c’est de continuer à faire ce qu’on fait dans les meilleures conditions. »

(…)

rmcsport.bfmtv.com


Publié le 20 octobre, 2017 dans France, Politique & Loi, Société & Culture, Vidéos.

Laissez un commentaire