Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Les Chrétiens avaient tout faux, Lucifer n’est pas maléfique selon un scientifique

Les Chrétiens avaient tout faux, Lucifer n’est pas maléfique, selon un scientifique

Un scientifique a révélé que le diable est une bonne personne et que cela vient de quelqu’un qui a étudié le sujet et qui a enquêté sur la vie pendant plus de 40 années.

Le professeur et scientifique Henry Ansgar Kelly de l’Université de Californie à Los Angeles a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve réelle qui tendrait à suggérer que le « prince du mal » a quoi que ce soit à voir avec le mal en soit. Kelly a déclaré que les chrétiens pensent que le diable est mauvais, mais ils se sont trompés, et il a continué en disant qu’il pensait que Satan essayait seulement de faire du bien et qu’il était du côté de Dieu à la base, mais que ses jugements étaient trop zélés et que Dieu en a fait une personne mauvaise.

LA BIBLE NE PROUVE NE AUCUN CAS QUE SATAN EST MAUVAIS

Kelly a expliqué très vigoureusement qu’il n’y avait aucune preuve, ou très peu, dans la Bible qui suggère que nombre d’actes saints et diverses caractéristiques qui sont communément attribués à Satan sont en fait réels. Le professeur croit que le diable a plus l’image d’un procureur que de Dark Vador même, selon une lecture très stricte de la Bible. Il a poursuivi en précisant que l’intention fondamentale de Satan était de découvrir toutes motivations répréhensibles par l’acte de trahison, cependant, sans scrupules ou en étant trop zélé, mais que le diable a toujours été une partie fondamentale de l’aspect bureaucratique et administratif du divin.

Il y a peu voire aucunes preuves dans la Bible que la plupart des caractéristiques et des actes communément attribués à Satan sont bien réels. Une lecture relativement stricte de la Bible ne prétend pas que Satan est un autre Dark Vador et mais plutôt un procureur bien trop zélé. Il n’incarne pas la figure fière et en colère qui se détourne du divin, mais est plus un Joseph McCarthy ou un J. Edgar Hoover. L’intention fondamentale de Satan est de découvrir des actes répréhensibles et des actes de trahisons, même si les moyens sont trop vertigineux et peu scrupuleux à nos yeux de mortels. Mais il fait toujours partie de l’administration de Dieu.

Kelly a admis que ce qu’il disait serait considéré comme scandaleux pour certaines personnes, mais le professeur a poursuivi en déclarant que le diable avait été mal représenté par Origène d’Alexandrie, le philosophe du troisième siècle après J.C. Dans une de ses oeuvres les plus célèbres, il explique que la citation de Lucifer dans l’Ancien Testament se réfère à Satan. Cependant, le professeur Kelly a souligné qu’en réalité, il n’y a pas de référence au diable ou à Satan dans l’Ancien Testament et que ceux qui suivent le christianisme ont mélangé les deux.

LUCIFER DANS LA BIBLE FAIT RÉFÉRENCE A UN ROI TYRANNIQUE ET EN AUCUN CAS AU DIABLE

Le professeur a déclaré que Lucifer signifie porteur de lumière en latin et le Lucifer de l’Ancien Testament est une référence à un roi tyrannique de Babylonie qui a été jeté à terre, et c’est là qu’est née la confusion qui existe encore à l’heure actuelle. « Origène a déclaré que Lucifer est tombé du ciel et que cela ne peut se référer à un être humain, alors il doit être Satan. Les pères de l’église pensaient que c’était un bon raisonnement et que tout le monde l’avait bien compris. »

Kelly a révélé que l’histoire d’Adam et Eve ne cesse de contribuer encore plus à la confusion générale et encore une fois, de nombreuses personnes ont supposé que le serpent était un symbole du diable. Il a dit que dans l’Ancien Testament ni dans le Nouveau Testament personne n’a jamais identifié le serpent d’Eden comme étant Satan.

Origène : «On dit que Lucifer est tombé du ciel. Cela ne peut donc pas être une référence à un être humain, donc il doit se référer à Satan. Les pères de l’église ont par la suite trouvé ce raisonnement persuasif, tout comme tous ceux qui les suivaient. Personne dans l’Ancien Testament – ou, d’ailleurs, dans le Nouveau Testament non plus – n’a identifié le serpent d’Eden avec Satan. Le serpent n’est rien d’autre que l’animal le plus intelligent de tous, et il est motivé par l’envie après avoir été démembré à cause d’Adam pour Ève. Tout le monde a dit que, au moment où Satan fait apparition dans le Nouveau Testament, ‘il est méchant, c’est un ennemi de Dieu’, mais ce n’est pas le cas. Ce que je dis risque de scandaliser de nombreuses personnes.

Source: Disclose.tv, le 1er Octobre 2017

Laissez un commentaire