Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

«Ce 23 septembre 2017, la Terre doit se désintégrer à cause d’une collision avec Nibiru»: la NASA s’en mêle

«Ce 23 septembre 2017, la Terre doit se désintégrer à cause d’une collision avec Nibiru»: la NASA s’en mêle

Ce 23 septembre, la Terre doit disparaître à cause d’une collision avec une planète cachée. C’est la dernière théorie de fin du monde qui agite des internautes. Au point d’avoir déjà fait réagir la NASA.

L’apocalypse continue de fasciner et fait ressurgir chaque année, ou presque, une théorie fumeuse de fin du monde. À chaque fois, ou presque, des références bibliques, des citations d’obscurs scientifiques, des faits qu’on nous cache. Et à chaque fois, ou presque, la rumeur prend de l’ampleur sur Internet.

Préparez-vous, car ce samedi 23 septembre 2017, Nibiru, aussi appelée planète X, doit entrer en collision avec la Terre.

Boom. Kaput. Adios. La fin de l’humanité en un instant, après un dernier feu d’artifice géant.

Enfin, ça, c’est la théorie. Elle existe depuis longtemps mais a pris de l’ampleur l’an dernier après la publication du livre «Planet X – The 2017 Arrival» de David Meade, un «numérologue chrétien» (il décoderait la signification des chiffres dans la Bible). Un livre toujours vendu en ligne, sur Amazon notamment.

On nous cache tout

«Ce livre contient des révélations fascinantes qui nous dirigent vers un point précis de l’année 2017. La planète X est un cryptogramme et ce livre contient la clé pour le décoder. L’existence de la planète X est, au-delà du doute raisonnable, une certitude morale», affiche fièrement la description du bouquin.

La théorie détourne de véritables faits scientifiques et y mélange des interrogations sur l’existence d’une 10e planète dans le système solaire (d’où le nom «planète X», pluton étant alors considéré comme la neuvième planète), avec la potentialité farfelue que cette planète soit dirigée depuis une lointaine étoile pour entrer en collision avec la Terre.

Tout un programme. Ajoutez-y en fond sonore la musique de la série X-Files pour un effet inquiétant maximum.

Des vidéos en ligne, dépassant parfois le million de visionnages, dénoncent notamment le fait que la NASA serait au courant et que les gouvernements du monde entier nous cacheraient tout pour ne pas créer de panique.

La NASA s’en mêle

Certains profitent de cette situation pour faire de l’argent, d’autres vont jusqu’à interroger directement la NASA. Et l’institution a déjà réagi.

Dans une série de questions-réponses publiée en 2012, alors que la fameuse théorie de fin du monde basée sur la fin d’un cycle du calendrier maya agitait le monde et Hollywood, la NASA a démenti plusieurs rumeurs. Dont, déjà, celle de la planète X.

L’agence a mis à jour son article ce 20 septembre, pour réaffirmer que la théorie de fin du monde basée sur cette planète X n’est qu’une fausse histoire recyclée depuis plusieurs années. Voici deux extraits de l’article.

«Question: Y a-t-il une planète ou une “naine brune” appelée Nibiru ou Planète X ou Eris qui approche de la Terre et menace de la détruire?

Réponse: Nibiru et les autres histoires impliquant une planète lointaine sont des hoax nés sur Internet. Il n’y a aucun fait qui permet de soutenir ces affirmations. Si Nibiru ou la Planète X existait et se dirigeait vers la Terre, les scientifiques l’auraient vu depuis au moins une décennie, et cela serait visible aujourd’hui à l’œil nu dans le ciel. Cela n’existe pas. Eris existe bien, mais c’est une planète naine comparable à Pluton qui restera en dehors du système solaire. Elle peut être au plus près à 6,4 milliards de kilomètres de la Terre. (distance Terre-Soleil: 150 millions km)»

«Question: Pourquoi a-t-on dit que le monde disparaîtra en décembre 2012?

Réponse: L’histoire a commencé par des déclarations sur Nibiru, une supposée planète découverte par les Sumériens, qui se dirigerait vers la Terre. La catastrophe était prévue pour mai 2003, mais comme rien ne s’est passé, l’apocalypse a été reportée le 21 décembre 2012, pour coïncider avec la fin d’un cycle du calendrier maya»

Source: L’Avenir, le 22 septembre 2017


Publié le 23 septembre, 2017 dans Apocalypse, NASA, Nibiru & Planète X, Prophéties & Prédictions.

Laissez un commentaire