Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Belgique : condamné à 21 ans de prison pour meurtre, Mohamed est libéré après… cinq mois

Belgique : condamné à 21 ans de prison pour meurtre, Mohamed est libéré après… cinq mois

Condamné à 21 ans de prison en mars dernier, Mohamed C. est déjà chez lui.

L’affaire avait fait grand bruit en 2015. Et pour cause, les circonstances du meurtre d’un jeune homme de 26 ans étaient particulièrement atroces. La victime se trouvait chez lui, dans sa maison située à Clabecq, lorsque cinq individus y sont entrés, lui volant son téléphone portable, avant de le ligoter à l’escalier, de le bâillonner et de le tuer d’une balle dans la tête.

En mars dernier, la justice de Nivelles a condamné les cinq complices à un total de 106 ans d’emprisonnement. Le leader du groupe, Paulin B., a pris 25 ans. Nathanaël Y. : 24 ans. Mohamed C. : 21 ans. Pape F. : 19 ans et Jonathan T. : 17 ans.

Tous ont décidé de faire appel de cette décision. L’affaire devrait être fixée à Bruxelles en décembre prochain.

Mais cinq mois seulement après ce jugement, pourtant sévère, l’un des meurtriers est déjà dehors ! Et ce, grâce à un coup particulièrement audacieux joué par son avocat, Maître Fabian Lauvaux.

L’étoile montante du barreau de Charleroi a introduit une requête de remise en liberté conditionnelle de son client, jouant sur le délai déraisonnable de la détention préventive en attendant le procès en appel à Bruxelles fin de cette année. Et le pénaliste a obtenu satisfaction !

Mohamed C., condamné à 21 ans de prison fin mars, est déjà dehors. Il a pu quitter la prison de Jamioulx ce mardi soir, au grand étonnement des agents qui se sont interrogés sur la légalité de cette requête, contre laquelle aucun appel du parquet n’est possible.

Mohamed C. se trouve désormais sous bracelet électronique, à son domicile, content d’avoir quitté les murs de sa cellule de Jamioulx.

Dhnet.be


Publié le 10 septembre, 2017 dans Belgique, Justice & Forces de l'ordre.

Laissez un commentaire