Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un régime riche en graisse et pauvre en sucre pourrait allonger l’espérance de vie

Un régime riche en graisse et pauvre en sucre pourrait allonger l’espérance de vie

Un régime alimentaire cétogène, riche en graisse et très pauvre en glucide, a nettement amélioré la mémoire et la vigueur physique de souris vieillissantes, prolongeant même leur vie, selon deux études menées indépendamment.

Le « régime Keto » suscite de l’intérêt dans les milieux sportifs, qui s’y intéressent pour améliorer les performances des athlètes. Quand l’apport en glucides est fortement réduit, l’organisme se met en état de cétose, qui consiste à brûler sa propre graisse pour produire de l’énergie.

Les derniers travaux publiés mardi dans la revue Cell Metabolism, suscitent « l’espoir de pouvoir accroître le nombre d’années en bonne santé chez les humains », estiment les chercheurs, soulignant qu’il faut encore mener de nombreuses études cliniques.

« Le fait que cette diète ait eu un tel effet sur la mémoire et la préservation des fonctions cérébrales de ces rongeurs est vraiment surprenant », explique Eric Verdin, patron de l’Institut de recherche Buck sur le vieillissement en Californie, principal auteur de l’une des études.

« Les vieilles souris soumises au régime cétogène avaient une meilleure mémoire que les jeunes souris ce qui est vraiment remarquable », pointe le chercheur. « J’ai été surpris par l’accroissement observé de 13% en moyenne de la vie des souris ayant suivi le régime riche en graisse… ce qui équivaut à un gain de sept à dix ans pour les humains », souligne Jon Ramsey, professeur à l’Université de Californie à Davis, principal auteur de la seconde étude.

RTBF


Publié le 6 septembre, 2017 dans Alimentation, Santé.

Laissez un commentaire