Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Fumer du Cannabis provoque des problèmes de fertilité; les « spermatozoïdes défoncés tournent en rond » selon les experts

Fumer du Cannabis provoque des problèmes de fertilité; les « spermatozoïdes défoncés tournent en rond » selon les experts

– Les chercheurs révèlent que le cannabis rend les spermatozoïdes « sereins », ce qui les fait « tourner en rond ».
– La consommation régulière du médicament réduit le nombre de spermatozoïdes, ont découvert les scientifiques canadiens.
– Des études antérieures ont démontré que la marijuana peut affecter la fertilité.

Les hommes qui consomment trop de marijuana pourraient bien être confrontés à des problèmes de fertilité parce que la drogue rend les spermatozoïdes « sereins » et ils se mettent à nager en « cercles ».

Le cannabis – qui est la drogue illicite la plus répandue en Grande-Bretagne – tend à détendre ses consommateurs.

Mais maintenant, les chercheurs ont révélé qu’il a le même effet sur le sperme et que le tabagisme régulier peut réduire le nombre de cellules d’un tiers.

Le Dr Victor Chow, de l’Université de la Colombie-Britannique au Canada, a déclaré: « La preuve est que la marijuana a probablement un impact négatif non seulement pour le nombre de spermatozoïdes, mais aussi pour la fonction du sperme. »

Des études antérieures ont montré que la marijuana peut affecter la fertilité en réduisant le nombre de spermatozoïdes et en supprimant l’ovulation chez les femmes.

La manière exacte selon laquelle cela se produit n’a pas encore été clarifiée, mais la nouvelle recherche semble apporter plus de réponses.

Mais les problèmes de fertilité ne sont pas les seuls dangers de la consommation de cannabis.

La drogue peut augmenter le rythme cardiaque et affecter la tension artérielle – tout en augmentant le risque que le bébé d’une femme enceinte ne soit plus petit que prévu.

Il a également été récemment révélé que le cannabis peut affecter la façon dont les genoux, les coudes et les épaules d’un fumeur se déplacent quand ils se promènent.

L’étude, de la University of South Australia, a révélé qu’il existe des différences entre la façon dont les consommateurs de cannabis et ceux qui n’en consomment pas se déplacent dans la rue et marchent.

Ceux qui fument du cannabis ont tendance à avoir des épaules plus rigides, des coudes plus flexibles et des genoux plus rapides – qui se déplacent plus rapidement que ceux des non-consommateurs.

Bien que des différences de mouvements ont été détectées, il n’y avait pas de différence significative entre les capacités d’équilibrage et les fonctions neurologiques.

Les auteurs de l’étude demandent plus de recherches qui peuvent déterminer exactement comment la marijuana affecte les mouvements, car la drogue continue d’être légalisée aux États-Unis.

Source: Daily Mail, le 2 septembre 2017


Publié le 4 septembre, 2017 dans Cannabis, Santé, Société & Culture.

Laissez un commentaire