Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le Voyager Golden Record Représente-t-il une Menace pour la Terre ?

Le Voyager Golden Record Représente-t-il une Menace pour la Terre ?

La NASA a envoyé dans les années 70 deux sondes dans l’espace afin d’explorer l’Univers. Elles s’accompagnaient toutes les deux d’un disque regroupant des informations sur notre monde, un disque sur lequel se trouvent également les coordonnées de notre planète. Certains chercheurs pensent qu’il représente peut-être un risque pour notre civilisation.

Ces contenus avaient principalement pour but de présenter notre espèce au travers de son histoire, de son art et de ses découvertes scientifiques.

Voyager, une bouteille lancée à la mer

La NASA avait procédé de la sorte pour les sondes Pioneer 10 et Pioneer 11 en collant sur ces deux sondes une plaque en métal sur laquelle étaient gravées des informations en lien avec la Terre et ses habitants.

Lorsque l’agence a commencé à travailler sur les sondes Voyager, elle a eu envie d’aller un peu plus loin et elle a alors mis sur pied un comité spécial présidé par l’astrophysicien Carl Sagan et composé de plusieurs experts de renom comme Frank Drake, Ann Druyan, Timothy Ferris, Jon Lomberg et Linda Salzman Sagan. Un choix logique puisque la plupart d’entre eux avaient travaillé sur les plaques de Pioneer 10 et Pioneer 11.

Il leur a fallu plusieurs mois pour choisir les données à intégrer au disque, mais leurs efforts ont fini par payer.

Voyager 1 et Voyager 2 ont ainsi quitté notre planète en 1977 et elles ont survolé Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune avant de se diriger vers l’extrême frontière de notre système solaire. La première a même été le tout premier objet de fabrication humaine à en sortir.

Le disque d’or des sondes ne contient cependant pas uniquement des images ou des extraits sonores. Il comprend aussi une carte composée de plusieurs pulsars connus menant à la Terre.

Une carte qui crée la polémique

Durant cette dernière décennie, certaines personnes ont remise en question ce choix en indiquant que cette carte représentait un risque direct pour notre civilisation.

Nadia Drake, la fille de Frank Drake, a publié récemment un article dans le National Geographic dans lequel elle relatait une conversation échangée avec son père. Durant l’entretien, le brillant scientifique est revenu sur cette carte et il a ainsi déclaré : « A l’époque, toutes les personnes avec lesquelles j’ai discuté étaient optimistes et pensaient que les extraterrestres seraient sympas. Personne ne songeait, ne serait-ce qu’un dixième de seconde, que cela pourrait être dangereux ».

Ces déclarations ont été reprises par de nombreux sites spécialisés. Plusieurs confrères anglo-saxons ont alors déclaré que le chercheur pensait que cette carte était dangereuse.

Dans les faits, ce n’est pas le cas et Nadia Drake a donc publié un second article un peu plus tard pour remettre les points sur les « i ».

Car dans les faits, ces disques ont en réalité très peu de chance d’être retrouvés. Voyager 1 et Voyager 2 mettront en effet quarante mille ans avant d’atteindre une autre étoile et elles ne sont donc pas près de croiser une civilisation extraterrestre.

Source: Fred Zone, le 27 août 2017


Publié le 1 septembre, 2017 dans Espace, NASA, OVNIs & Extra-Terrestres, X Files & Paranormal.

Laissez un commentaire