Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Des scientifiques ont des araignées qui fabriquent des toiles résistantes capables de retenir des humains

Des scientifiques ont des araignées qui fabriquent des toiles résistantes capables de retenir des humains

Les parachutes pourraient bientôt être confectionnés à partir de toiles d’araignées, selon des chercheurs en Italie et au Royaume-Uni.

Le matériau filé par les araignées combine une grande force avec la légèreté et la souplesse, comme l’attestent tous les insectes volants, mais son utilisation afin de retenir des humains avait l’air fantaisiste jusqu’à présent.

Désormais, cependant, les scientifiques dirigés par Nicola Pugno de l’Université italienne de Trento ont réussi à combiner la soie des toiles d’araignées avec du graphème et des nanotubes de carbone, produisant un matériau composite cinq fois plus résistant.

Ce qui est encore plus remarquable, c’est que le matériau composite est produit par l’araignée elle-même, après avoir bu de l’eau contenant des nanotubes.

L’ingénieuse méthode de confection tire parti des processus métaboliques déjà actifs dans les arachnides.

« Nous savons déjà qu’il existe des biominéraux présents dans les matrices de protéines et les tissus solides des insectes, ce qui leur confère une résistance et une dureté élevées dans leurs mâchoires, leurs mandibules et leurs dents, par exemple », a déclaré Pugno.

« Donc, notre étude portait sur l’examen des propriétés de la soie d’araignées qui pourraient être « améliorées » en incorporant artificiellement différents nanomatériaux dans les structures de protéines biologiques de la soie. »

Bien que, ce nouveau matériau n’a seulement produit jusqu’à présent qu’une petite quantité, les essais révèlent que la soie renforcée est l’un des matériaux les plus solides à l’heure actuelle sur Terre. Elle est aussi solide que des fibres de carbone pur.

« Elle est parmi les meilleures fibres polymères filées en termes de résistance à la traction, de contraintes, et surtout de ténacité, même par rapport aux fibres synthétiques telles que le Kevlar », a déclaré Pugno.

Divers essais et un raffinement supplémentaires sont encore nécessaires, mais le travail de Pugno et de ses collègues soulève la possibilité que des millions d’araignées soient logées dans des piles, nourris avec des fils de nano-tubes et utilisées pour fournir des tonnes de soie renforcée.

« En outre, » ajoute Pugno « ce processus d’intégration naturelle de matériaux renforcés dans des structures biologiques pourrait également être appliqué à d’autres animaux et plantes, produisant une nouvelle classe de ‘bionicomposites’ pour tout un tas de nouvelles applications novatrices. »

Source: The Sydney Morning Herald


Publié le 1 septembre, 2017 dans Animaux, Science, Technologie.

Laissez un commentaire