Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un énorme séisme pourrait frapper la Terre ce vendredi

Un énorme séisme pourrait frapper la Terre ce vendredi

Selon un expert auto-proclamé, un puissant tremblement de terre pourrait frapper notre planète ce vendredi en raison d’un alignement planétaire exceptionnel.

Frank Hoogerbeets est un chercheur New Age spécialisé dans le domaine des tremblements de terre. Il a averti qu’un énorme séisme de magnitude 7 pourrait nous frapper dans deux jours seulement.

Son site internet Ditrianum.org traite essentiellement des avertissements sismiques. M. Hoogerbeets pense que l’alignement des corps célestes signifie que l’activité tectonique sur Terre augmentera.

L’expert, âgé de 48 ans, utilise une méthode non scientifiquement reconnue pour prédire les futurs tremblements de terre, basée sur les alignements des autres planètes avec la Terre. Plusieurs de ses adeptes sont convaincus qu’il a raison.

Dans son dernier avertissement vidéo, également disponible sur YouTube, il a déclaré que le lundi 28 août 2017, nous sommes entrés dans une « période critique », qui se poursuivra jusqu’à vendredi.

Il s’est expliqué sur le site Internet Express.co.uk :

« La période du 28 août au 1er septembre sera critique à cause de deux alignements planétaires, dont l’un concerne Jupiter, Mercure, et Uranus. »

« En juillet, les mêmes planètes ont été alignées et un séisme de magnitude 7,7 s’est déclenché dans les trois jours qui ont suivi. »

M. Hoogerbeets a prévenu que jusqu’au 1er septembre il y aurait une augmentation sismique et qu’il y avait un risque de tremblement de terre de magnitude 7, considéré, par les experts, comme étant un événement majeur.

M. Hoogerbeets n’a pas précisé l’endroit où le tremblement de terre pourrait frapper, mais a prévenu que l’activité avait déjà augmenté au large de la côte du nord-est du Canada, qui avait affecté la crête nord-nord-atlantique et, ensuite, la Méditerranée.

M. Hoogerbeets a également émis un avertissement plus large en précisant « qu’il n’y avait eu que trois tremblements de terre de magnitude 7 ou plus en 2017 ». Cela signifierait que davantage de catastrophes seraient susceptibles de se produire d’ici la de fin de cette année, comme ce qui s’est passé le 26 décembre 2004 où un séisme et un tsunami ont déferlé dans l’océan Indien faisant plus de 200 000 victimes au sud-est de l’Asie.

« C’est bien en dessous de la moyenne. Une situation similaire existait en 2004 où il n’y a eu aucun tremblement de terre de magnitude 7 ou plus entre février et juillet. »

« Mais pas moins de 12 séismes de magnitude 7 ou plus ont eu lieu au deuxième semestre de cette année-là, y compris un séisme de magnitude comprise entre 8,1 et 9,3 en décembre. »

« Si cette même tendance se produit cette année, il y aura une augmentation de l’activité sismique entre septembre et décembre, avec une forte possibilité d’un tremblement de terre de magnitude 8 ou plus au cours de ces quatre derniers mois. Un séisme d’une magnitude de 7,8 ou 7,9 est plus que probable en septembre, car la situation sera semblable à celle d’avril 2015 au moment du tremblement de terre de magnitude 7,8 au Népal. »

« En raison de la faible moyenne des grands tremblements de terre cette année, la plupart des pays prédisposés dans le monde devraient être surveillés. »

Sa technique, expliquée sur son nouveau site internet qu’il gère depuis son domicile aux Pays-Bas, a été ridiculisée par des scientifiques traditionnels qui disent que la position des planètes n’a aucun impact sur l’activité sismique.

M. Hoogerbeets a fait plusieurs prédictions avec des résultats nettement mitigés.

Il y a eu certes des tremblements de terre significatifs après certains de ses avertissements, mais il n’est jamais précis sur l’endroit où ils vont frapper ou le jour exact.

En décembre 2015, il a été moqué après avoir prédit un puissant tremblement de terre de magnitude huit qui pouvait « changer le monde pour toujours » qui devait frapper le 11 ou 12 de ce mois. Évidemment, il ne s’est rien passé.

Il avait également annoncé qu’un méga tremblement devait frapper la Californie au mois de mai 2015. Encore une fois, rien ne s’est produit.

Malgré ses échecs, M. Hoogerbeets poursuit son travail et demande des dons sur sa chaîne YouTube.

Devrions-nous donc craindre son dernier avertissement ?

M. Hoogerbeets admet qu’il s’appuie aussi sur des messages transmis par des esprits, des crops circle, et des « dates clés de la Terre » afin de prédire quand les tremblements de terre vont frapper.

L’astronome Phil Plait, qui écrit pour New Scientist, a précédemment dit de ses prédictions :

« Permettez-moi d’être clair : non, il ne sera passera rien. Cela ne se peut pas. »

« Il n’y a tout simplement aucune raison pour que l’alignement des planètes puisse provoquer un tremblement de terre sur Terre. C’est littéralement impossible. »

M. Hoogerbeets a déclaré que les sismologistes devaient prendre note car « à chaque fois que les trois objets de notre système solaire se sont alignés, il y a toujours eu un tremblement de terre important survenant la veille à un ou deux jours après ».

Photo : Frank Hoogerbeets

Source: Express.co.uk, le 30 août 2017


Laissez un commentaire