Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

L’Iran a interdit les professeurs avec de l’acné et des problèmes dentaires d’enseigner

L’Iran a interdit les professeurs avec de l’acné et des problèmes dentaires d’enseigner

Le département de l’éducation de Iranien a publié une liste de centaines de maladies qui peuvent être employées pour exclure les enseignants dans les écoles du pays.

Le document couvre toutes sortes de maladies et de conditions, mais certaines des plus controversées concernent l’apparence des enseignants.

Ceux qui travaillent dans les salles de classe ne doivent pas avoir de strabisme, de l’acné ou une forme sévère d’eczéma, des marques de brûlure ou moins de 20 dents. Les femmes qui ont des poils sur le visage sont également exclues.

D’autres règles se rapportent à des conditions qui passeraient généralement totalement inaperçues, telles que la stérilité féminine ou les cancers, les calculs rénaux ou le daltonisme.

La liste a été publiée par l’agence de presse semi-officielle FARS qui a souligné que les candidats passent plus de temps à effectuer des tests médicaux qu’à se former.

L’agence a exhorté le département de l’éducation à être «plus réaliste» dans ses critères.

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont également attaqué les règles, incitant un conseiller du président Hassan Rouhani à promettre que la liste serait ré-étudiée.

Un journaliste a souligné que le célèbre physicien Stephen Hawking n’aurait pas pu enseigner en Iran.

D’autres ont souligné que la liste des restrictions n’était pas récente ni nouvelle et a toujours été discriminatoire.

Source: Euro News, le 25 août 2017


Publié le 26 août, 2017 dans Education, Iran.

Laissez un commentaire