Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Les Radiations de Fukushima : Les Jours des Poissons dans le Pacifique sont comptés

Les Radiations de Fukushima : Les Jours des Poissons dans le Pacifique sont comptés

Des radiations ont fuité chaque jour de la centrale électrique de Fukushima depuis le tremblement de terre suivi d’un tsunami en mars 2011.

TEPCO, la société japonaise d’électricité chargée de la surveillance de l’usine, a admis que les matériaux radioactifs ont été rejetés dans l’océan Pacifique et que depuis l’arrêt de la centrale la situation n’a fait qu’empirer.

Entre 300 et 450 tonnes d’eau contaminée ont été rejetées quotidiennement dans l’océan Pacifique depuis le site de Fukushima Daichi. On pense que l’eau contient des traces d’iode radioactif, de césium et de strontium-89 et 90.

Malgré les efforts du gouvernement japonais et de la communauté scientifique dans le pays, les poissons de la région ont certainement été affectés par le rejet continue d’eau radioactive dans l’océan depuis la centrale.

Beaucoup de poissons capturés dans la région ont été positifs pour de grandes quantités de radiations, ce qui a entraîné la fermeture de nombreux compagnies de pèche dans la région près de la centrale. Des études ont également montré que des niveaux de radiation inquiétants ont été trouvés chez les poissons capturés sur la côte nord-ouest des États-Unis et au Canada, qui ont identifiés comme émanant de la centrale.

Les scientifiques qui ont examiné les poissons contaminés ont affirmé que les niveaux de radiation ne sont pas si élevés et qu’ils ne présentent pas un risque de toxicité pour les humains qui les consomment à l’heure actuelle. Cependant, ils ont admis que la situation devrait être surveillée de près pour s’assurer que le niveau de radiation ne dépasse pas le seuil critique.

Source: Disclose.tv, le 6 août 2017

Publié le 6 août, 2017 dans Catastrophes Ecologiques, Ecologie & Nature, Japon, Monde.

Laissez un commentaire