Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

MacronLeaks: quand En marche demandait aux réseaux sociaux de mettre Sputnik et RT au ban

MacronLeaks: quand En marche demandait aux réseaux sociaux de mettre Sputnik et RT au ban

Les nouveaux courriels publiés par WikiLeaks lundi matin démontrent clairement que le mouvement En marche cherchait à exercer la censure et à influencer les médias étrangers et les réseaux sociaux lors de sa campagne présidentielle de 2017.

«Aux médias français et étrangers, afin qu’ils cessent systématiquement de relayer les « informations » livrées par les sites mentionnés [Sputnik et RT], fût-ce pour en vérifier le bien-fondé», lit-on dans l’un des courriels d’Emmanuel Macron publiés lundi matin, qui met en lumière les tentatives du mouvement visant à influencer les réseaux sociaux et mettre au ban Sputnik et RT, deux médias opposés au courant dominant, lors des élections présidentielles de 2017.

Ainsi, le mouvement appelle les élus de la République à ne pas être pris en otage «dans cette tentative de déstabilisation en mettant ce [que Sputnik et RT] croient être leur liberté de parole au service d’une puissance étrangère», sans toutefois préciser en quoi consiste la «calomnie systématique» desdits médias. Mais il n’en est pas moins sûr qu’il s’agit en l’occurrence de «l’ingérence d’un régime russe déterminé à déstabiliser l’un des candidats susceptibles de remporter cette élection».

«L’insinuation, la menace, la calomnie, la tentative systématique de salir l’adversaire ne sont pas les bienvenus (sic) dans notre vie démocratique, a fortiori en provenance d’une puissance étrangère», lit-on dans le courriel.

La République en marche cherchait en outre à influencer directement les dirigeants des grands réseaux sociaux, «afin qu’ils identifient clairement [Sputnik et RT] comme étant des sites de propagande», dépassant ainsi largement le cadre d’une censure justifiée, qu’elle n’a par ailleurs pas le droit d’exercer.

Pour rappel, WikiLeaks a publié lundi matin des archives consultables de 21.075 courriels uniques vérifiables concernant la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron. Les courriels sont compris entre le 20 mars 2009 et 24 avril 2017. Les 21.075 courriels ont été vérifiés au cas par cas par WikiLeaks à l’aide de son système DKIM.

Source: Sputnik News, le 31 juillet 2017


Publié le 1 août, 2017 dans Emmanuel Macron, Macron Leaks, Russie.

Commentaires (1)

 

  1. Max dit :

    Sputnik et RT ne sont pas des médias indépendants. Ils sont la voix du gouvernement russe à l’étranger…

    [TV5 Monde est la voix du gouvernement français à l’étranger… -Admin]

Laissez un commentaire