Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

De mystérieuses momies emprisonnées dans du cuivre découvertes en Sibérie

De mystérieuses momies emprisonnées dans du cuivre découvertes en Sibérie

Les membres momifiés d’une ancienne civilisation ont été découverts dans une nécropole enfouie sous le pergélisol sibérien. Les deux corps ont été retrouvés par des archéologues du Centre d’études arctiques à l’extrémité nord de la Russie, rapportait le Siberian Times le 14 juillet dernier. Il ne s’agit pas cependant d’une découverte banale. Les momies appartiennent à une civilisation inconnue des chercheurs, et la façon dont elles ont été enterrées les a désarçonnés. Les corps étaient enveloppés dans un mélange de tissu épais et d’écorce de bouleau, et enserrés par des anneaux de cuivre – un rite funéraire jamais vu jusque là. Avaient-ils peur qu’ils s’échappent ?

Alexander Goussev, qui a mené l’expédition, a confié aux Siberian Times qu’il s’agissait des corps d’un adulte et d’un enfant. « Ils étaient blottis l’un à côté de l’autre, leurs pieds tournés vers le fleuve », dit-il. « Le cocon de l’adulte était couvert de la tête aux pieds de plaques de cuivre, et celui de l’enfant était recouvert de petits fragments d’un chaudron de cuivre. » Des analyses sont en cours pour déterminer précisément l’origine des corps comme de chacun des éléments du processus de momification. Les scientifiques n’ont pas encore pu déterminer le sexe des corps enterrés. Pour l’heure, la mystère de la présence de ces liens de cuivre reste entier.

Source: Siberian Times, via Ulyces.co

Publié le 23 juillet, 2017 dans Archéologie, Russie.

Laissez un commentaire