Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le député qui craignait de devoir manger au Mcdo aurait-il abusé de son indemnité?

Le député qui craignait de devoir manger au Mcdo aurait-il abusé de son indemnité?

Alain Tourret, ex-PRG devenu La République en marche, est contre la proposition de loi sur la moralisation de la vie publique. Et l’élu ne s’est pas privé de le faire savoir à plusieurs reprises.

Le projet de loi prévoit la suppression de l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), qui serait remplacée par un système de remboursement en frais réels. Ce qui fait bondir l’élu. Y aura-t-il obligation d’aller « au McDo », avait-il ironisé, craignant aussi de devoir « démontrer km par km où vous êtes allé ».

Télévision, ticket de cinéma et parties de golf réglés grâce à l’indemnité ?

Ce vendredi, Brain Magazine met en lien les récentes déclarations d’Alain Tourret et une autre affaire révélée par Mediapart concernant l’élu et son utilisation de cette indemnité représentative à laquelle il semble tend tenir. Rappelons que cette indemnité est destinée à couvrir des frais de mandats.

Mais Mediapart révélait en mai dernier que l’élu avait abusé de l’enveloppe de fonds publics à plusieurs reprises ces dernières années pour s’offrir une télévision, des tickets de cinéma, des parties de golf, ou encore lors de vacances au Club Med au Sénégal.

Interrogé par le site, qui a tiré ces informations des Macron Leaks, l’élu a fait savoir le 19 mai qu’il remboursait d’ores et déjà plus de 16.000 euros. Alain Tourret fait, en effet, partie des cinq victimes qui ont vu leurs boîtes mails piratées à deux jours du second tour. Il a depuis déposé plainte, rappelle Mediapart, qui a ainsi eu accès à onze mois de relevés bancaires relatifs à son compte IRFM, répartis sur les années 2013, 2014 et 2016.

20 Minutes


Laissez un commentaire