Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Google a lâché 20 millions de moustiques dans la nature pour lutter contre le virus Zika

Google a lâché 20 millions de moustiques dans la nature pour lutter contre le virus Zika

Verily, filiale du groupe Google, espère ainsi endiguer le virus Zika, dont certains cas ont été découverts en Californie.

Verily, une des filiales du groupe Alphabet de Google, a lâché 20 millions de moustiques dans le comté de Fresno, en Californie, pour lutter contre le virus Zika, dont certains cas ont été découverts dans l’État américain, ainsi que la dengue. La filiale du géant américain produit en effet des millions d’insectes stériles dans des laboratoires automatisés, rapporte France 24.

En relâchant les millions de moustiques mâles, stérilisés et volontairement infectés par la bactérie Wolbachia, Verily espère qu’ils se reproduiront avec des femelles dont les œufs ne pourront pas éclore et enfin réduire le nombre d’insectes dans la région.

Les femelles évincées dans la production. Après les 20 millions de moustiques lâchés, le « Debug project » de Verily envisage de délivrer un million de moustiques par semaine pendant 20 semaines, toujours dans le comté californien de Fresno. Le laboratoire automatisé mis au point par la filiale de Google permet d’évincer les femelles et ne produire que des moustiques mâle.

Face aux inquiétudes d’une telle expérimentation, l’Agence américaine de protection de l’environnement affirmait en 2016 que les moustiques modifiés ne nuisaient pas aux autres organismes, rappelle France 24.

Europe 1, le 18 juillet 2017


Publié le 19 juillet, 2017 dans Animaux, Génétique, Monde, OGM, Santé, Société & Culture.

Laissez un commentaire