Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Elle se balade en mini-jupe en Arabie Saoudite, les autorités partent à sa recherche

Elle se balade en mini-jupe en Arabie Saoudite, les autorités partent à sa recherche

Porter une simple mini-jupe peut coûter cher. Ce week-end, une jeune femme a posté une vidéo d’elle sur Snapchat, où on la voit marcher de dos, en jupe et t-shirt assez courts. La scène n’a rien d’inhabituel tant elle est courante sur le réseau social, à un élément près : elle se trouve dans l’une des rues d’Ushayqir, l’une des régions les plus conservatrices d’Arabie Saoudite. Depuis, la jeune femme est recherchée par les autorités.

La vidéo de cette mannequin saoudienne, surnommée “Khulood”, a été reprise par de nombreux internautes sur Twitter. En moins de 24 heures, le “Comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice” de Riyad, la capitale, travaillait déjà sur l’affaire pour la retrouver. “La présidence a identifié la vidéo d’une fille portant des vêtements différents et nous nous coordonnons avec les autorités pour enquêter”, a déclaré son porte-parole. Un mandat d’arrêt aurait même été déposé contre elle, selon plusieurs internautes.

Une tenue “violant les enseignements de l’islam”

La jeune femme est accusée d’avoir pris “des photos alors qu’elle portait des habits indécents, manquant ainsi de respect et violant les enseignements de l’islam, ainsi que les traditions et les coutumes du pays”.

Dans le clip, Khulood marche seule dans une rue vide du fort historique d’Ushayqir, tout proche de Riyad. C’est ici qu’est né le wahhabisme, la forme la plus stricte de l’islam sunnite, pratiquée par la famille royale saoudienne. Dans cette région ultra-conservatrice, les femmes sont obligées de couvrir leur corps avec de longues robes, les abayas, et leur visage et leurs cheveux par un voile. Elles ont également l’interdiction de conduire ou de se rapprocher d’un homme s’ils ne sont pas liés.

La défendre ou la punir ?

Sa vidéo a lancé un grand débat sur Twitter, entre ceux qui affirment qu’elle doit être punie, et ceux qui la défendent, avançant l’idée qu’elle devrait pouvoir porter n’importe quel vêtement. D’autres prennent l’exemple de la France, pour dire que les femmes doivent respecter les lois du pays : “En France, le niqab est interdit et les femmes sont condamnées à une amende si elles le portent. En Arabie Saoudite, porter des abayas et des vêtements modestes fait partie des lois du royaume”, explique ainsi un internaute sur Twitter.

La jeune femme a reçu de nombreux messages de soutien, dont celui-ci:

“Si c’était une étrangère, ils loueraient la beauté de sa taille et de ses yeux… Mais parce qu’elle est saoudienne, ils demandent qu’elle soit arrêtée.”

Des propos illustrés par un montage de la jeune mannequin avec le visage d’Ivanka Trump, la fille du président des États-Unis.

Les Inrocks, le 18 juillet 2017


Laissez un commentaire