Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Un journaliste BFM TV : «Macron ne répond plus à la presse, il s’exprime sur les réseaux sociaux»

Un journaliste BFM TV : «Macron ne répond plus à la presse, il s’exprime sur les réseaux sociaux»

Jérémy Brossard (Journaliste Politique BFM TV) : «C’est un Président de la République qui ne répond quasiment plus à la presse traditionnelle : nous BFM, la télévision, la radio, ou la presse écrite (…) C’est une communication extrêmement verrouillée, extrêmement contrôlée, directe à travers les réseaux sociaux (…) Il y a clairement une volonté de contourner les médias traditionnels (…) Il y a eu l’Affaire Ferrand, il y a eu l’Affaire Pénicaud, ce sont des affaires qui concernent indirectement LE Président de la République, on aimerait l’entendre sur sur ces questions ! On n’a aucun retour ! On a un Président de la République qui ne répond plus.»
– BFM TV, 8 juillet 2017, 12h39

Voir aussi : Ruth Elkrief agacée que Macron refuse l’interview du 14 juillet «pour éviter les questions des journalistes»

Jérémy Brossard (Journaliste Politique BFM TV) : «C’est une grande rupture en termes de communication politique avec François Hollande. On a un Président de la République qui veut contrôler au maximum à la fois les images qu’il produit et le discours qu’il donne. C’est un Président de la République qui ne répond quasiment plus à la presse traditionnelle (nous BFM, la télévision, la radio, ou la presse écrite). Il n’a donné qu’une interview depuis son élection, ça veut dire il y a quasiment 2 mois maintenant. C’était une interview donnée à 8 quotidiens européens, uniquement sur les thématiques européennes. Pour le reste, c’est une communication extrêmement verrouillée, extrêmement contrôlée, directe à travers les réseaux sociaux, beaucoup d’images qui sont véhiculées, notamment à travers sa photographe officielle qui fait de très belles images léchées, en noir et blanc, tout à la gloire finalement du Président de la République. Et puis, pour le contenu, et bien il y a ces réseaux sociaux qui sont utilisés, là, de cette manière.

Alors là on voit une journaliste qui l’interroge – qu’il a sans doute croisée un peu par hasard – en tout cas la vidéo elle est filmée par les équipes de l’Elysée :

Il y a clairement une volonté de contourner les médias traditionnels qui ont un inconvénient, c’est qu’ils posent des questions, en tout cas ils essaient, ils aimeraient bien poser des questions au Président de la République qui est élu depuis 2 mois : Il y a eu l’Affaire Ferrand, il y a eu l’Affaire Pénicaud, ce sont des affaires qui concernent indirectement LE Président de la République, on aimerait l’entendre sur sur ces questions ! Savoir ce qu’il a à nous dire sur Richard Ferrand ou sur l’Affaire Pénicaud, la Ministre du Travail qui est mise en cause dans une affaire de financement d’un déplacement d’Emmanuel Macron, alors qu’il était Ministre de l’Economie. Sur toutes ces questions, on n’a aucun retour ! On a un Président de la République qui ne répond plus, et qui veut maîtriser au maximum sa communication. On a d’ailleurs appris que le mouvement En Marche voulait devenir un média, c’est-à-dire fabriquer de plus en plus de contenu à destination directement de la population, des adhérents, donc il y a vraiment une volonté de contrôle manifeste, et de plus en plus grande de la part du Président de la République.»

Patrick Martin-Genier (Spécialiste des questions européennes) : «Il y a peut-être beaucoup de choses communes finalement entre Donald Trump et M. Macron, c’est notamment la communication, la volonté d’imposer son pays, sa marque, sur les diplomaties internationales, de contrôler sa communication, car chacun à sa façon contrôle complètement sa communication, et bien montrer que la France est capable de préserver cette amitié Franco-Américaine.»

Source: Fdesouche

Laissez un commentaire