Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

3 journalistes de CNN démissionnent après avoir publié de fausses informations sur Trump

3 journalistes de CNN démissionnent après avoir publié de fausses informations sur Trump

La démission de trois journalistes de CNN offre une victoire symbolique à Donald Trump.

En pleine enquête sur l’ingérence russe dans l’élection américaine, trois journalistes de CNN ont démissionné, lundi, à la suite du retrait d’un article «insuffisamment étayé».

Les relations entre Donald Trump et CNN étaient déjà médiocres, elles sont en train de devenir exécrables. Le président en guerre perpétuelle contre la chaîne d’information, qu’il n’a eu de cesse de qualifier de «Clinton News Network» pendant la campagne de 2016, l’accusant de propager ce qu’il appelle des fausses informations sur son compte («fake news») a reçu, lundi 26 juin, une validation inattendue et involontaire de son entreprise de délégitimation de la presse de la part de… CNN.

(Extrait de la conférence de presse du 11 janvier 2017 où Trump refusait de donner la parole à un journaliste de CNN, accusant la chaîne de publier des « Fake News »)

En pleine enquête sur l’ingérence russe dans l’élection américaine trois journalistes de CNN ont démissionné, lundi 26 juin, à la suite du retrait d’un article affirmant que le Congrès américain enquêtait sur les liens entre un membre de son équipe et un fonds d’investissement russes.

Démissions et excuses

(…)L’article a attiré l’attention de Sputnik News qui a mis en évidence des erreurs factuelles dans le sujet de CNN : ainsi, RDIF n’appartient plus à VEB depuis 2016. Le site Breitbart News a, de son côté, signalé qu’aucune enquête sénatoriale ne visait Anthony Scaramucci. L’entourage du secrétaire au trésor, Steve Mnuchin, a également affirmé que l’affaire était close pour son administration

Les trois démissionnaires sont l’auteur de l’article, Thomas Frank, l’un des membres de l’équipe d’édition, Eric Lichtblau et du responsable de la cellule d’enquête dont faisaient partie les deux premiers, Lex Haris. L’article avait été mis en ligne jeudi sur le site de CNN, avant d’en être retiré vendredi.

CNN a donné les raisons de son retrait et présenté ses excuses :

Attaques de Trump et de ses porte-parole

Donald Trump a rapidement réagi à l’annonce des départs au sein de la chaîne. «Le faux média CNN envisage de grands changements de son encadrement, maintenant qu’ils ont été pris à publier leurs articles russes bidons. Son audience s’effondre !», a tweeté le président des Etats-Unis mardi matin.

«Ils ont pris le faux média CNN la main dans le sac», a-t-il poursuivi, «mais qu’en est-il de NBC, CBS et ABC [trois grandes chaînes nationales] ? Qu’en est-il des ratés du New York Times et du Washington Post ? Ce sont tous de faux médias !»

Mardi, durant le point de presse quotidien de la Maison Blanche mardi, la porte-parole Sarah Huckabee Sanders a accusé CNN d’avoir donné des informations erronées «à de nombreuses reprises», dans la lignée des propos de Donald Trump.

Elle a également renvoyé vers une vidéo publiée par le site ultra-conservateur Project Veritas, qui filme, en caméra cachée, un producteur de la chaîne, John Bonifield, qui ne s’occupe pas de politique mais de santé. «Le président a probablement raison de dire : vous me faites une chasse aux sorcières», y explique le journaliste au sujet de la Russie. «Vous n’avez rien de solide, vous n’avez pas de véritable preuve.» Se définissant comme «cynique», il affirme que CNN concentre sa couverture sur les liens supposés entre l’équipe Trump et la Russie «à cause des audiences».

Concurrence des médias

Cette affaire est un coup dur pour CNN, qui avait annoncé en début d’année la création d’une équipe d’enquête, composée de ses meilleurs journalistes d’investigation et renforcée de plusieurs recrues. La chaîne veut rivaliser avec le New York Times, le Washington Post et, dans une moindre mesure, Politico et le Wall Street Journal, qui ont tous renforcé leurs équipes d’investigation pour couvrir la nouvelle administration Trump. (…) CNN a perdu du terrain sur ses rivales, l’ultraconservatrice Fox News, leader historique, mais aussi la petite MSNBC, portée, ironie du sort, par son ton plus agressif à l’égard de l’administration Trump.

> Article intégral sur Lemonde.fr


Publié le 28 juin, 2017 dans Donald Trump, Etats-Unis, Fake News, Le Monde, Politique & Loi.

Laissez un commentaire