Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Japon : des animaux au bureau pour apaiser les employés

Japon : des animaux au bureau pour apaiser les employés

Les animaux envahissent les entreprises nippones pour relaxer les employés.

Certes les employés Japonais ont des journées harassantes et interminables et également des relations hiérarchiques parfois stressantes. Mais ils ont aussi une chose que d’autres n’ont pas : un matou qui ronronne à côté de l’écran d’ordinateur. C’est notamment le cas à Tokyo dans l’entreprise informatique Ferray où neuf félins sautent sur les genoux des employés, pianotent de leurs délicats coussinets sur les claviers et dorment et mangent en toute liberté. Hidenobu Fukuda, qui dirige cette société, a introduit sa politique de « chats au bureau » en 2000 à la demande d’un de ses collaborateurs. Depuis, les salariés qui le souhaitent peuvent venir au travail avec leur matou. « Je donne aussi 5.000 yens (40 euros) par mois à qui sauve un chat », ajoute-t-il.

Chats, chiens et chèvres pour apaiser les employés

Ferray n’est pas la seule entreprise Japonaise à se laisser tenter par les animaux pour réduire l’anxiété de ses salariés. Par exemple chez Oracle Japan, un bobtail (chien de berger avec un poil hirsute) nommé Candy s’est vu donner le titre d' »ambassadeur » chargé d’accueillir les hôtes et d’apaiser le personnel, peut-on lire sur le site Internet. Comme il est possible de le voir sur son compte Twitter, Candy s’essaye même aux réseaux sociaux. Il semble en effet fort probable qu’il soit l’auteur de quelques publications plus ou moins compréhensibles… L’animal possède également un compte Instagram.

De son côté, la firme de ressources humaines et de recrutement Pasona Group a « embauché » à plein temps deux chèvres en 2011 et deux alpagas en 2013, en partie à des fins thérapeutiques. Et tous les employés peuvent poursuivre leur « thérapie » le midi ou en sortant du travail : en effet, Tokyo a une soixantaine de cafés à chats officiellement reconnus où les félins naviguent parmi les clients.

L’effet bénéfique des animaux prouvé en 2015

L’effet bénéfique des animaux sur le moral humain n’est plus une théorie : en 2015, lors de la conférence American Academy of Pediatrics National Conference & Exhibition à Washington, des chercheurs ont présenté une étude mettant en évidence l’effet positif d’une séance de Thérapie Assistée par l’Animal ou TAA. Il a été prouvé que les enfants malades étaient moins anxieux et plus calmes s’ils bénéficiaient de séances de thérapie avec un chien. La présence d’un animal se révèle donc très importante car depuis plusieurs années on sait que le facteur psychologique a une part importante dans la réussite d’un traitement.

Science & Avenir


Laissez un commentaire