Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Macron Leaks : Alain Tourret affirme ne pas avoir acheté de la drogue

Macron Leaks : Alain Tourret affirme ne pas avoir acheté de la drogue

Le député de la 6e circonscription (Vire-Evrecy), Alain Tourret vient de porter plainte. Il fait partie des élus piratés dans l’affaire Macron Leaks.

Quelques heures avant le début de la réserve électorale (qui interdit aux dirigeants politiques, aux militants et aux médias, de parler de l’élection présidentielle), vendredi 5 mai 2017, les mails de six responsables d’En Marche !, le parti d’Emmanuel Macron, ont été publiés sur internet. Au total, plus de 70 000 mails et documents. L’affaire a été baptisée « Macron Leaks », rapporte nos confrères de Normandie actu

Si une partie des documents publiés est authentique, selon l’équipe d’En Marche !, l’autre est frauduleuse. Parmi les six boîtes mails piratées, figure celle d’Alain Tourret, député-maire de Moult (Calvados) et soutien d’Emmanuel Macron.

D’après un des documents publiés, l’élu aurait acheté de la drogue sur un site internet.

« Un acte de malveillance »

pour Alain Tourret qui a décidé de déposer plainte pour

« faux et usage de faux, usurpation d’identité informatique, diffamation et diffusion de fausses nouvelles et bruits calomnieux » dans le cadre d’une campagne présidentielle.

Dans un communiqué publié, mardi 9 mai 2017, en fin d’après-midi, il a précisé :

« J’ai été victime du pillage informatique du mouvement En Marche ! avec constitution de faux et usurpation d’identité numérique visant à faire croire que je me suis fais livrer des amphétamines à l’Assemblée Nationale ».

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour comprendre les raisons de ce « hacking ».

Pour l’heure, on ignore encore l’identité du hacker, et les spécialistes ne souhaitent pas de faire des « conclusions hâtives » quant à une implication des renseignements russes.

(…) La Voix – Le Bocage


Publié le 10 mai, 2017 dans Emmanuel Macron, Macron Leaks, Wikileaks.

Commentaires (1)

 

  1. C.Bourguignon dit :

    Il y a eu apparament 2 achats faits sur le site en question (site https clearnet! Pas sur le DW)
    Ce site vend bien la 3-MMC par 10g ou plus, comme visible sur les e-mails de facture.

Laissez un commentaire