Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

RÉSOLU : Des mathématiciens russes ont ENFIN brisé le code du Manuscrit de Voynich – Ce qu’il révèle va vous CHOQUER.

RÉSOLU : Des mathématiciens russes ont ENFIN brisé le code du Manuscrit de Voynich – Ce qu’il révèle va vous CHOQUER.

Addendum – Eh non le Manuscrit de Voynich n’était pas écrit en Aztèque.

———–

La CIA a tenté de le décoder, sans succès. Le FBI a aussi tenté de briser le code, sans succès. Des académiciens, des cryptologues très intelligents dans le monde entier ont essayé de déchiffrer depuis plus de 600 ans un mystérieux document du nom de Manuscrit de Voynich qui est écrit dans un langage indéchiffrable soi-disant; certaines personnes avaient même émis l’hypothèse que des extraterrestres l’avaient rédigé. La partie est terminée. Une équipe de mathématiciens russes a enfin élucidé l’énigme du manuscrit.

Pas si vite… Une découverte aussi incroyable que celle-ci doit être révélée lentement. Le manuscrit est nommé pour le révolutionnaire polonais anti-révolutionnaire et marchand de livres Wilfrid Voynich, qui l’a acheté en 1912 dans un collège jésuite à l’extérieur de Rome. Selon les datations au carbone 14 le livre a été produit dans l’Italie médiévale entre 1404 et 1438. Les photos montrent principalement des herbes et des plantes, ainsi que d’autres objets pharmaceutiques, astronomiques ou biologiques. La langue… eh bien, l’écriture était un jargon incompréhensible…

Jusqu’à présent…

Les mathématiciens de l’Institut de Mathématiques Appliquées ont déchiffré le manuscrit de Voynich, maintenant conservé à la Beinecke Library of Rare Books and Manuscripts de l’Université de Yale. Ils ont d’abord retiré toutes les voyelles et les espaces, transformant le Codex en un nom russe très long. Ce n’était évidemment pas la solution. Mais croyez-le ou non, c’était une très bonne tentative… (la suite dans la vidéo ou plus bas)

—————————

Les experts de l’Institut de mathématiques appliquées à Moscou ont découvert que le soi-disant Manuscrit Voynich contient réellement deux langues.

Une équipe d’experts russes ont joué avec le texte pour voir s’il y avait un moyen de le rendre lisible.

Tout d’abord, ils ont retiré toutes les voyelles et tous les espaces pour que le texte ressemble à un très long nom russe.

Ils ont ensuite vérifié les lettres qui étaient incompatibles avec d’autres langues, telles que les langues germaniques, romanes et grecques.

Et ce qu’ils ont trouvé étaient des références au «corps féminins», à la «botanique», à l’«astrologie» et au «mortier» qui correspondent aux illustrations.

Ils sont désormais convaincus que le manuscrit a peut-être été un ancien guide de premiers secours ou de médecine, donnant des conseils sur la guérison et la médecine médiévale.

Mais l’équipe aura du mal à traduire la totalité du texte… car sans les voyelles, il y a trop d’interprétations pour savoir quels sont les mots inscrits dans le texte.

—————————

(…) Après avoir effectué une analyse statistique du texte, les experts russes croient qu’il est crypté de la manière suivante: les voyelles et les espaces sont supprimés du texte. La collection de symboles est unie dans un nouveau texte, mieux répartie avec des espaces au préalable. Ils estiment qu’environ 60 pour cent du texte est écrit en anglais ou en allemand, et l’autre partie dans l’une des langues romanes – éventuellement l’italien ou l’espagnol, ou même le latin.

« Pourtant, je ne sais pas pourquoi la compréhension du texte peut être importante aujourd’hui parce que, à en juger par les dessins, il explique à quel moment de l’année, vous devez semer la graine de pavot afin d’obtenir l’opium plus tard », a déclaré le co- Auteur, Yuri Orlov, ajoutant qu’il est impossible de restaurer l’intégralité du texte sans voyelles car il existe diverses interprétations des mots les plus importants. (…)

Sources: RBTH / Disclose.tv / Dailystar, le 25 avril 2017


Laissez un commentaire