Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les Etats-Unis se préparent à une guerre spatiale

Les Etats-Unis se préparent à une guerre spatiale

L’armée de l’air des États-Unis effectue diverses réformes, y compris la création d’un nouveau poste pour un général trois étoiles. Le but étant d’être préparé de manière adéquate à une éventuelle guerre dans l’espace. Les divers changements incluent la restructuration et la formation du centre de commandement de la guerre spatiale. En d’autres termes, préparez-vous pour Star Wars.

Maintenant, alors que la Chine et la Russie tentent agressivement de remettre en cause la supériorité spatiale américaine avec des programmes spatiaux militaires ambitieux, la lutte contre le pouvoir menace de déclencher un conflit qui pourrait paralyser les infrastructures planétaires spatiales. Et même si cela pourrait commencer dans l’espace, un tel conflit pourrait facilement enflammer une guerre répandue sur Terre.

Cette nouvelle mesure vient d’une critique de plusieurs législateurs qui affirment que la branche militaire « existante » n’est pas correctement préparée à se battre dans l’espace, une région qui attire des ambitions militaires non seulement de la part des États-Unis, mais aussi de la Russie et de la Chine. En 2007, la Chine a testé un missile anti-satellite et a détruit avec succès un de ses satellites météorologiques en orbite. C’était un message envoyé au monde quant à ses nouvelles capacités, ce qui a gravement préoccupé les autorités américaines.

Je vous présente le National Space Defense Center, le nouveau nom du centre de commandement de la guerre spatiale du Pentagone.

Selon le général Jay Raymond, chef du Commandement spatial de la Force aérienne, le nouveau poste aura des capacités organisationnelles, de formation et d’équipement pour relever les défis qui peuvent se développer dans l’espace. L’Air Force travaille en collaboration avec le Bureau national de la reconnaissance pour créer un projet spatial commun appelé «domaine de guerre».

Selon Defense One, le nouveau général «va œuvrer chaque jour en se concentrant sur cette évolution: veiller à ce que nous puissions organiser, former et équiper nos forces pour relever les défis dans ce domaine», a dit le général Jay Raymond, chef du Commandement Spatial de l’armée de l’air.

Il y a également eu un changement de nom du commandement spatial du Pentagone («Le centre interinstitutionnel des opérations spatiales conjointes» est devenu «Le centre de la défense spatiale nationale»). La réorganisation s’attend à ce que les projets spatiaux aient une plus grande force pour concurrencer les fonds budgétaires par rapport à d’autres projets terrestres.

« C’est le rôle des comités des services armés de reconnaître quand la bureaucratie est malade puis ensuite de voir qu’elle est en bonne santé », a déclaré le représentant Mike Rogers, R-Ala., Président du Sous-comité des forces stratégiques des forces armées du comité. « Au bout du compte, nous devons harmoniser la responsabilité avec les autorités, réduire la bureaucratie et réduire les conflits avec d’autres domaines de mission afin de rendre prioritaires les investissements dans l’espace et les personnes chargées du domaine de la guerre dans l’espace ».

Il est intéressant de noter que l’idée d’une guerre dans l’espace n’est pas nouvelle. Craignant le lancement des armes nucléaires soviétiques en orbite de la Terre, les États-Unis se sont mis à tester des armes anti-satellites vers la fin des années 1950. Les USA ont même testé des bombes nucléaires dans l’espace avant que les armes orbitales de destruction massive ne soient interdites par le Traité des Nations Unies sur l’espace extérieur en 1967.

Après que les Nations Unies ont interdit les armes orbitales de destruction massive, la surveillance spatiale est devenue une composante cruciale de la guerre froide, où les satellites servaient de système d’alerte précoce élaboré pour le déploiement ou le lancement d’armes nucléaires terrestres. Durant la majeure partie de la guerre froide, l’Union soviétique a développé et testé des «mines spatiales», qui étaient des navires auto-détonants qui pouvaient rechercher et détruire des satellites d’espionnage américains en les mitraillant.

Dans les années 1980, la militarisation de l’espace a atteint son apogée par l’Initiative de défense stratégique multimillionnaire de l’administration Reagan, du nom de Star Wars, visant à développer des contre-mesures orbitales pour les missiles balistiques intercontinentaux soviétiques.

En 1985, l’armée de l’air des États-Unis a démontré clairement ses formidables capacités lorsqu’un avion de combat F-15 a lancé un missile qui «a mis hors orbite» un satellite américain défectueux.

Référence: The US Air Force Is Reorganizing to Fight in Space

Source: Ancient Code, le 20 avril 2017


Publicité

Laissez un commentaire