Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Les États-Unis utilisent leur plus puissante bombe non nucléaire en Afghanistan

Les États-Unis utilisent leur plus puissante bombe non nucléaire en Afghanistan

Un avion C-130 de l’armée de l’air américaine a largué pour la première fois jeudi la plus puissante bombe de l’arsenal conventionnel américain sur des positions du groupe armé État islamique (EI) en Afghanistan.

Développée lors de l’invasion américaine en Irak, en 2003, la bombe GBU-43/B produit un vaste nuage de nitrate d’ammonium et de poudre d’aluminium qui génère une déflagration, détruisant tout sur son passage dans un rayon de plusieurs centaines de mètres, y compris les bâtiments, les blindés et les bunkers qui pourraient s’y trouver.

On l’appelle MOAB, pour Massive Ordnance Air Blast Bomb (bombe à effet de souffle massif) – ou Mother of All Bombs (mère de toutes les bombes) comme la surnomment les soldats.

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, a confirmé que la cible visée par les États-Unis était un réseau de tunnels utilisés par les troupes de l’EI dans le district d’Achin, dans la province de Nangarhar, près de la frontière pakistanaise, où un soldat américain a été tué dans une opération contre les djihadistes le week-end dernier.

On ne connaît pas encore l’ampleur des dégâts provoqués par l’explosion, mais « de lourdes pertes ont été infligées à l’ennemi », a révélé Shahhussain Murtazawi, un porte-parole de la présidence afghane, sur Facebook.

(…)

Source: Radio Canada


Publicité
Publié le 14 avril, 2017 dans Conflits & Guerres, Etats-Unis.

Laissez un commentaire