Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Facebook traque les Faux Comptes Facebook qui relayent du Fake News

Facebook traque les Faux Comptes Facebook qui relayent du Fake News

Facebook promet de lutter plus efficacement contre le phénomène de « fake news ». Il a pour cela procédé à des changements afin d’identifier les faux comptes Facebook faisant la promotion de ces fausses informations.

Depuis la présidentielle américaine de 2016, le phénomène de diffusion de fausses informations ou « fake news » sur les réseaux sociaux est devenu un véritable sujet de débat, y compris au sein de la classe politique.

Plusieurs Etats, dont l’Allemagne, ont ainsi exigé des géants du Web qu’ils prennent des mesures pour enrayer cette pratique. Facebook médiatise donc son engagement dans ce secteur. Et afin de lutter plus efficacement, le réseau social veut notamment pouvoir détecter les comptes sur sa plateforme à l’origine de la diffusion de ces informations.

La fake-news mauvaise pour le business

La société a annoncé mercredi déployer des changements dans ses systèmes pour rendre plus difficile la création de faux comptes qui promeuvent de fausses nouvelles. L’objectif est de reconnaître des profils d’activité, tels que l’affichage répété du même contenu ou une augmentation des messages envoyés.

Facebook a déclaré que les changements lui avaient permis d’identifier et d’éliminer plus de 30.000 faux comptes en France.

« En améliorant constamment nos techniques, nous visons également à réduire les incitations financières pour les spammeurs qui dépendent de la distribution pour rentabiliser leurs efforts » a expliqué Shabnam Shaik, responsable technique chez Facebook.

Jeudi, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a comparé le problème de la fausse nouvelle à la façon dont les articles de type « click-bait » ou pièges à clic proliféraient sur le réseau social. Au lieu de devenir les arbitres de ce qui était ou non un « clic-bait », l’équipe de Zuckerberg a entraîné un ordinateur à apprendre de la communauté.

Source: Zdnet, le 14 avril 2017


Publicité
Publié le 14 avril, 2017 dans Fake News, Internet, Technologie.

Laissez un commentaire