Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Le PizzaGate n’est pas réel, mais voici comment cette théorie du complot a évolué

Le PizzaGate n’est pas réel, mais voici comment cette théorie du complot a évolué

En l’espace de quelques semaines la théorie du complot du « PizzaGate » s’est propagée sur internet telle une traînée de poudre. De nombreux sites web comme Egalité et Réconciliation, Alter Info, Stopmensonges et Fawkes News ont propagé la rumeur car elle nourrit le fantasme conspirationniste que des « réseaux pédophiles sataniques cannibales » existent et qu’ils sont gérés par les illuminati en lien avec le parti Démocrate.

Cette théorie du complot a vraiment pris internet d’assault. De nombreux clips vidéos ont aussi contribué à la popularité de la théorie en obtenant des centaines de milliers de vue. Des dizaines de milliers d’individus se sont inscrits sur des forums pour alimenter les théories avec de fausses informations comme « Rudolph Giuliani a été banni sur Twitter pour avoir évoqué le Pizzagate » qui a été débunkée : Rudolph Giuliani n’a jamais perdu de compte Twitter à cause du PizzaGate – seul un compte parodique a été supprimé. Des pseudo-détectives de l’internet se sont emparés de l’affaire et ont essayé de provoquer des réactions émotionnelles chez les internautes pour leur faire croire qu’il y a un réseau pédophile dans une pizzeria et que de puissantes personnalités politiques, médiatiques y ont participé.

Sachez que je ne réfute pas du tout l’idée que des réseaux de ce type existent, mais que toute l’affaire du PizzaGate n’est qu’un gigantesque fantasme conspirationniste comme tant d’autres. Dés que ça touche à la pédophilie les conspirationnistes se mettent au garde à vous et ils se mettent à tout gober car ça va dans leur sens, ça entre dans leur conception étroite de la réalité qui veut que toute la planète est dirigée par une seule et même élite satanique.

Voici comme la théorie du complot du #PizzaGate a évolué

1/ Wikileaks a publié des emails piratés des comptes de John Podesta, le directeur de la campagne présidentielle d’Hillary Clinton, un mois avant l’élection.

2/ Les internautes ont ensuite cherché des preuves de « mauvaises conduites » sur les réseaux sociaux, sur Reddit dans un groupe dédié à Donald J. Trump et sur 4chan.

3/ Dans les emails se tenaient des discussions qui contenaient le mot pizza, dont des plans pour le dîner entre M. Podesta et son frère lobbyiste, Tony Podesta.

4/ Un utilisateur de 4Chan a connecté la phrase « cheese pizza » (pizza au fromage) aux pédophiles, en expliquant sur le groupe de discussion que les initiales « c.p. » veulent dire « child pornography » (pédopornographie).

5/ Tout en suivant l’exemple de « cheese pizza », des théoriciens se sont concentrés ensuite sur la pizzeria Comet Ping Pong à Washington D.C. Les emails de Wikileaks ont révélé que John Podesta correspondait avec le propriétaire de la pizzeria, James Alefantis, qui est en lien avec des démocrates.

6/ La théorie commence à devenir virale, et un meme #PizzaGate est créé. Des articles Fake News se propagent et les rumeurs s’emparent de Twitter et de Facebook.

7/ Les fausses histoires ont balayé les entreprises et sociétés à proximité de la pizzeria. Des théories d’une chambre de la mort, de tunnels souterrains, de satanisme voire même de cannibalisme ont émergé d’histoires fabriquées sur les réseaux sociaux.

8/ Le 4 décembre, Edgar M. Welch, un homme de 28 ans originaire de la Caroline du Nord, s’est présenté au Comet Ping Pong avec un fusil militaire et un pistolet. La police déclare qu’il a tiré dans le restaurant, sans blesser personne et s’est rendu à la police quand il n’a trouvé aucune preuve que des enfants étaient détenus là-bas.

9/ Les coups de feu n’ont pas ébranlé la théorie pour autant. Les croyants de cette théorie et aussi grands amateurs de Fake News ont dénoncé les médias mainstream de conspirer avec les pédophiles pour protéger un réseau criminel.

———–

Sachez aussi que la police a réfuté les allégations d’un réseau pédophile en ligne géré depuis la pizzeria Comet Ping Pong, mais les théories persistent. Voici les moments clefs qui ont donné une impulsion au PizzaGate au point de devenir une théorie virale sur les réseaux sociaux :

Des noms de codes retrouvés dans des emails de Podesta publiés par Wikileaks

Un des utilisateurs de 4chan a théorisé l’idée que « cheese pizza » est un terme utilisé par les pédophiles en ligne pour parler de la pédopornographie à cause des initiales C.P. Il a par la suite émis l’hypothèse que d’autres termes sont en lien avec la pédophilie comme « hotdog ». Cette interprétation s’est propagée et les internautes ont cherché des preuves dans les emails pour voir s’il n’y avait pas d’autres « éléments compromettants. » (Source 1 | 2)

Les frères Podesta sont très célèbres dans les cercles privés de Washington pour leur cuisine Italienne et leurs dîners, souvent organisés par leur mère.

Pour tous ceux qui parlent anglais, ces emails n’ont pas le sens qu’on leur confère dans la sphère conspirationniste. L’hystérie généralisée provoquée par cette « découverte » a incité de nombreux internautes à se lancer dans une véritable chasse aux sorcières contre le gérant de la pizzeria Comet Ping Pong qui soi disant est au centre d’un trafic d’être humain.

La pizzeria Comet Ping Pong au coeur du « réseau »

Certains des emails de Wikileaks mentionnent une pizzeria basée à Washington, la pizzeria Comet Ping Pong, dont le propriétaire est en lien avec d’éminentes personnalités du parti Démocrate. Un email sur une levée de fonds pour des pizzas a alimenté les spéculations d’orgies. (Source)

Le propriétaire de la pizzeria a été littéralement bombardé de messages de haine, des menaces de mort sur sa boite électronique. Les wannabe détectives en ligne ont lié l’enseigne de la pizzeria à des symboles sataniques (voir l’illustration ci-dessus). Des histoires fausses ont émergé en mettant le restaurant au centre d’un trafic d’enfants.

Allégation: Une photo Instagram est la preuve du lien entre Obama et le Comet Ping Pong

Une photo du Président Obama en train de jouer au ping pong a été utilisé par des théoriciens de la conspiration pour le connecter à la pizzeria. Dans la vidéo, la photo est présentée avec le texte « Voici Obama au Comet Ping Pong. »

Scene de la vidéo Youtube « #PizzaGate – What We Know So Far ».

Cependant, cette photo se trouve en réalité à la Maison Blanche sous un cadre et non pas au restaurant Comet Ping Pong. M. Alefantis a pris en photo la photographie de la Maison Blanche et l’a publiée sur son compte Instagram selon un porte-parole du restaurant.

Vous pouvez aussi voir avec Google Street View où cette photographie se situe à la Maison Blanche.

Allégation: Le Comet Ping Pong et d’autres sociétés utilisent des symboles pédophiles dans leurs logos

Selon un document du F.B.I. publié par Wikileaks, les symboles suivant sont utilisés par les pédophiles pour identifier leurs préférences sexuelles.

Les conspirationnistes ont déclaré que de nombreux modèles de logos utilisés par des sociétés près du Comet Ping Pong ressemblent aussi à des symboles pédophiles.

Cependant, de nombreuses marques américaines contiennent des formes similaires dans leurs logos. Des coeurs, des triangles et des spirales sont couramment utilisés dans les logos d’entreprises.

Allégation: Le Comet Ping Pong possède une « chambre de la mort » et a publié une photo sur Instagram. De fausses informations comme quoi des réseaux souterrains existent pour le trafic d’enfants.

La photo présente un réfrigérateur géant qui se trouve soi disant au restaurant, décrit comme appartenant à un réseau souterrain. Cependant, un journaliste a pu confirmer qu’un tel sous-sol n’existe pas au Comet Ping Pong.

Le porte-parole du Comet Ping Pong a déclaré que la photo a été prise lors de la visite d’un restaurant que M. Alefantis envisageait de louer. Comet Ping Pong utilise un réfrigérateur à bas prix chez Buck’s Fishing & Camping, l’autre restaurant de M. Alefantis à deux portes dans le même pâté de maison, pour stocker des produits frais, du fromage et des pâtes.

Allégation: Le propriétaire du Comet Ping Pong admet être un pédophile avec un Tshirt

Cette photo a été trouvée sur le compte Instagram de James Alefantis, et ceux qui croient au PizzaGate ont déclaré que c’était la preuve qu’il est pédophile.

Cependant, l’homme avec le T-shirt noir n’est pas James Alefantis. Il est le co-propriétaire d’un autre restaurant de Washington, du nom de L’Enfant Cafe-Bar.

(Et pour votre gouverne, le restaurant est nommé d’après Pierre Charles L’Enfant, un colon américain originaire de France qui a servi sous George Washington pendant la guerre d’indépendance.)

—–

D’autres informations montrent bel et bien que cette théorie du complot n’a rien de sérieux. Par ailleurs les sites comme Fawkes News qui font dans la sélection d’information et qui omettent de mentionner tous les fakes ratés concernant le PizzaGate sont malhonnêtes car les internautes ne voient pas cette masse considérable d’informations qui sont Fausses sur le PizzaGate. On ne peut pas juste garder ce qui nous plait, faire notre tambouille et rejeter tout ce qui est Fake. La théorie du Pizza Gate a par ailleurs été propagée par des sites qui croient à un complot mondial avec des Reptiliens Humanoïdes.

Fort heureusement peu de gens sont rentrés dans cette théorie du complot en France malgré l’article d’Egalité Et Réconciliation qui a fait plus de 150,000 vues.

Pour terminer, quand j’ai entendu parler de cette information là en novembre 2016 j’émettais quelques réserves car « sait-on jamais »… C’est une vidéo sur Youtube qui m’a montré qu’en fait c’est une théorie conspirationniste déjantée au même titre que les Reptiliens Humanoïdes quand l’un des auteurs d’une vidéo à buzz a déclaré que Alefantis veut dire ‘child’ ou ‘enfant’ en Français. (Cette vidéo est désormais introuvable, ce qui n’est pas étonnant).

Méfiez-vous de ces sites qui font dans l’anti-pédophilie. En 2011 Michel T. du site infoguerilla.fr m’avait expliqué sur Skype qu’ils (lui et ses 2 comparses) comptaient kidnapper des enfants car ils soupçonnaient que leurs parents étaient des pédophiles. A ce moment là Infoguerilla a commencé à répandre la rumeur que j’étais franc-maçon car j’ai refusé catégoriquement de participer à ce genre d’activités (leur site a fermé quelques mois plus tard après cette querelle). Rappelez-vous aussi l’affaire Emmanuel Verdin qui avait inventé une histoire de viols de sa fille avec Jack Lang, il a été condamné et vous n’entendez plus parler de lui. Ou bien Stan Maillaud qui était supposé être en cavale mais qui finalement fait un grand come back et dont ses vidéos sont partagées sur des sites comme Stopmensonges…

Bref vous l’aurez compris, l’anti-pédophilie est une forme de sectarisme dans la sphère complotiste et c’est bien dommage car des réseaux pédophiles existent mais ce genre d’informations telles que le PizzaGate découragent vraiment les internautes à vouloir s’intéresser à ce problème grave !

Si ces webmasters/internautes se souciaient vraiment des enfants ils ne propageraient pas autant de fausses informations.

———–

Dernière chose, Alex Jones le propriétaire du site Infowars s’est excusé publiquement auprès de M. Alefantis en janvier dernier et a réitéré son excuse récemment dans une vidéo non pas parce qu’il craint pour sa vie mais parce que M. Alefantis pourrait bien porter plainte contre lui pour avoir répandu une Fake News sur lui et son restaurant ce qui a gravement porté atteinte à son image.

Le Washington Post a bien fait comprendre qu’on ne peut pas propager une telle fausse information en pleine campagne présidentielle puis s’excuser 4 mois plus tard. Les Fake News sont parfois dangereuses car M. Alefantis aurait pu y rester… Fort heureusement il n’y a pas eu de morts à déplorer dans cette affaire mais cela montre à quel point les internautes fanatiques font des chasses à l’homme. Tout le subreddit dédié au /r/pizzagate a d’ailleurs été fermé pour cette raison là, pas parce qu’ils cherchent à protéger les pédophiles eux aussi.

Sources : Le Figaro / New York Times / Washington Post, le 2 avril 2017


Laissez un commentaire