Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Les extraterrestres désactivent des missiles nucléaires depuis des décennies… Mais pourquoi ?

Les extraterrestres désactivent des missiles nucléaires depuis des décennies… Mais pourquoi ?

La photo que vous voyez ci-dessus est une vraie photo prise en août 1952.

Cette photographie présentant plusieurs ovnis au dessus d’une installation militaire américaine a été prise par un photographe de la garde côtière, un lieu commun pour les observations d’ovnis. La photo a été classée par le gouvernement des États-Unis, puis déclassifiée pour être publiée. Le phénomène a été observé par plusieurs personnes dites «professionnelles». (Source) (source)

Il n’y a pas de pénurie de photos et de vidéos quand il s’agit d’ovnis, voici un autre exemple «officiel» à lire sur les militaires canadiens.

«Il me semble que l’incident de Bentwaters est un cas classique d’ une intrusion apparente dans notre espace aérien et même un atterrissage dans notre pays a été observé par des personnes très sérieuse au sein de l’armée, des personnes responsables faisant un travail responsable… Bentwaters est dans un sens, un point de repère sur la façon de ne pas traiter ces questions à l’avenir… Je sais un peu de choses sur l’incident de Bentwaters… Il n’y a que deux explications pour ce qui s’est passé cette nuit-là… La première explication est que les gens concernés ont prétendu qu’un objet venant droit de l’atmosphère terrestre a atterri dans leur base aérienne. Ils sont arrivés et sont restés là, ils ont inspecté le site et l’ont photographié, le lendemain ils ont effectué des analyses du sol où il se trouvait et il y avait des traces d’émissions radioactives. Ils ont rapporté ceci… et l’ont envoyé à notre Ministère de la Défense. »

La citation ci-dessus a été émise par le amiral Lord Hill-Norton, ancien chef d’état-major de la Défense, amiral 5 étoiles de la Royal Navy et président du comité militaire de l’OTAN concernant ce qui est connu comme l’incident Bentwaters. C’est un incident qui a eu lieu à Rendlesham Forest, et reste un événement très important et l’un des cas d’observations d’ovnis les plus controversés ; car le témoignage militaire ainsi que la documentation militaire maintiennent qu’un tel événement s’est produit. La région abrite des armes nucléaires, un fait qui a été réfuté pendant des années par les autorités, mais qui a été ensuite admis comme était vrai.

Norton fait partie des centaines (et plus de 1000 témoins militaires dans le monde entier) qui viennent témoigner sur la réalité des visites extraterrestres. Il s’est exprimé ainsi :

« Il y a des objets dans notre atmosphère qui sont techniquement à des milliers d’années d’avance de tout ce que nous pouvons déployer, nous n’avons aucun moyen de les empêcher de venir ici… et il existe une possibilité sérieuse que des individus en provenance de l’espace extra-atmosphérique (d’autres civilisations) ont rendu visite à notre planète depuis des années. Cela dit, il nous appartient de savoir si ces personnes seront dangereuses à l’avenir ou de nos jours; elles pourraient devenir hostiles. A nous de découvrir qui ils sont, d’où ils viennent, et ce qu’ils veulent. Elle devrait être l’objet d’une enquête scientifique rigoureuse et non pas le sujet de «railleries» par les journaux tabloïdes. »

L’incident de Bentwaters, selon le ministère britannique de la Défense, a été décrit comme n’ayant «aucune importance pour la défense». Cela n’a pas beaucoup de sens ; comment pouvez-vous dire aux gens qu’après qu’un Colonel d’une installation d’armes nucléaires et ses nombreux hommes ont expérimenté ce qu’ils ont vécu, ou tous ont souffert d’une hallucination géante, ensemble, ça n’a aucune signification de défense ? Cela n’a pas de sens, n’est-ce pas ?

Il y a des exemples de partout dans le monde. La même chose s’est produit en Russie, avec même des articles de Wikileaks intitulés «Objets volants non identifiés en Algérie», fournissant des détails concernant le secrétaire général du ministère de la Défense, le colonel Abdelhamid Latrech, et son intérêt pour « les machines étranges qui avaient manœuvrées au-dessus de l’espace aérien algérien ces dernières semaines ».

Le document décrit comment ces étranges objets ont été «vus près d’installations militaires par des personnes responsables». La liste des «personnes responsables» est bloquée et indique «Utilisation officielle limitée» parce que les personnes en question sont des militaires. Des centaines de ces personnes se sont présentées publiquement, et voici un exemple.

Le professeur Robert Jacobs, qui était l’officier chargé de l’instrumentation optique à la base aérienne de Vandernburg, était chargé de superviser la photographie instrumentale de chaque missile. À l’époque, les missiles nucléaires étaient appelés «missiles balistiques inter-pays» (ICBM) parce que la plupart d’entre eux ont explosé lors du lancement. Leur travail consistait également à fournir des données sur les raisons de leur explosion, afin qu’ils puissent fournir aux ingénieurs une photographie séquentielle d’ingénierie suffisante pour qu’ils puissent voir ce qui n’allait pas avec le missile.

« Ce que nous avons photographié là-haut m’a affecté pour le restant de mes jours, et a eu un impact énorme sur ma compréhension de l’univers et de la manipulation gouvernementale de nos esprits. » (Source)

Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez également voir une reconstitution de l’événement.

Un autre incident s’est produit à la base aérienne de Malmstrom dans le Montana, et c’est l’un des événements les plus remarquables dans cette histoire des rencontres d’ovnis avec l’armée. Ça s’est produit en mars 1967 dans une base dans laquelle étaient entreposés d’une grande quantité d’armes nucléaires. Des témoins ont vu un ovni rouge et brillant planer juste devant l’ouverture principale. Après cela, tous les missiles nucléaires ont été désactivés et étaient complètement hors service.

Voici un extrait du capitaine Robert Salas, l’un des hommes impliqués dans l’incident, qui a donné son témoignage lors de la conférence Citizens on Disclosure qui a eu lieu il y a quelques années, au cours de laquelle plusieurs universitaires, politiciens et ex-militaires se sont réunis devant plusieurs congressistes pour discuter de la question et ce qui s’y est passé.

Donc, pourquoi y a t-il une telle activité ?

De nombreuses théories existent. Lorsque des témoins militaires se sont rassemblés au sein du club de la presse nationale en 2010, le sentiment partagé entre eux était que ces ovnis et que quiconque les dirige, nous envoie un message clair que nous « jouons avec le feu ». Mais le témoignage d’un autre haut fonctionnaire qui a passé sa vie a travailler avec des armes nucléaires et des installations d’armes nucléaires offre une explication différente basée sur une information gardée secrète.

Son nom est le colonel Ross Dedrickson, et il a dit que lui et son équipe ont constamment reçu « des rapports de visites par des ovnis sur les installations de stockage et même certaines des installations de fabrication, tout cela en permanence ». Il a poursuivi en disant qu’ils « ont constaté que les rapports étaient peu nombreux, mais les gens de la sécurité étaient réticents à en signaler beaucoup parce que le protocole et la bureaucratie étaient impliqués dans les rapports, ils ont simplement évité de faire des rapports ».

« Nous avons observé que les ovnis étaient très intéressés par les installations (installations de confection d’armes nucléaires) qu’ils rendaient visite… Deux ogives nucléaires qui avaient été lancées dans l’espace ont été détruites par les extraterrestres. »

Après avoir mentionné ce qui précède, il continue d’utiliser l’incident de Vandenburg (mentionné plus haut dans l’article) comme exemple, où ils ont photographié le missile et l’ovni tandis que le premier sortait de l’atmosphère terrestre.

Il ajoute :

« Et c’est leur préoccupation majeure (aux extraterrestres), de préserver l’intégrité de la Terre parce qu’elle affecte leur propre système… Il y a eu un incident quand nous avons fait exploser une arme nucléaire dans le Pacifique… et la perturbation qu’elle a causée a coupé toutes les communications de la base dans le Pacifique pendant un certain nombre d’heures où aucune transmission radio n’était disponible à aucun moment… J’ai appris plus tard que c’était une des choses à laquelle les extraterrestres étaient très préoccupés parce que cela aurait affecté notre ionosphère et en fait, les vaisseaux étaient incapables de fonctionner correctement en raison de la pollution dans le champ magnétique dont ils dépendaient. À la fin des années 70 et au début des années 80, nous avons tenté de détoner une arme nucléaire sur la Lune mesures scientifiques et autres (évaluer les données scientifiques, la réaction, etc.), ce qui n’était pas acceptable pour les extraterrestres… Ils ont détruit l’arme et l’arme a été éradiqué avant de parvenir à sa surface … L’idée d’une explosion dans l’espace par un gouvernement terrestre n’était pas acceptable pour les extraterrestres, et cela a été démontré par les extraterrestres encore et encore. »

Regardez l’interview complète où ces citations ont été prises, ICI.

Donc, à partir de toutes ces informations, nous avons quelques théories. Les extraterrestres nous avertissent d’arrêter de jouer avec le feu et d’arrêter de construire des armes nucléaires; que ce n’est pas dans notre meilleur intérêt et que nous devons cesser tout cela immédiatement.

L’humanité doit se réveiller et affirmer un « NON » haut et fort. L’humanité doit cesser d’utiliser des armes atomiques.

Source : Collective Evolution, le 20 mars 2017

Traduction par Anguille Sous Roche


Publicité

Laissez un commentaire