Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Macron : « Le 1er avril est un danger pour la démocratie à cause des Fake News »

Macron : « Le 1er avril est un danger pour la démocratie à cause des Fake News »

Une bande audio des débats de la présidentielle du 20 mars a fuité dans laquelle Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle, a fait part de son inquiétude concernant les fausses informations sur internet en expliquant que les farces du 1er avril devraient être intégralement supprimées car elles « mettent la démocratie en danger ».

On peut y entendre Emmanuel Macron dire ceci : « Les Fake News présentent un risque majeur que je ne sois pas élu, le 1er avril représente une menace pour la démocratie. Imaginez si tous les fachos de Marine se mettaient à faire des Fake News ce jour là… je risquerais de perdre la présidentielle. »

Des allégations qui sont consolidées par la participation active des médias dans la lutte contre les Fake News ou fausses informations. De nombreux médias s’accordent à dire que les fausses informations ont joué un rôle capital dans les derniers jours de la campagne présidentielle de Donald Trump.

Suite à l’élection de Trump de nombreux médias se sont associés pour créer Cross Check et ainsi empêcher que Marine Le Pen soit élue comme Donald Trump l’a été. « Imaginez si un bloggueur d’extrême droite de m**de disait que je me suis converti à l’islam, je fais quoi moi ensuite ? »

Le Monde a notamment lancé Decodex pour aider les internautes à savoir si une page internet est fiable ou non avec un jeu de couleurs rouge = non fiable, vert = fiable. Ces diverses tentatives désespérées d’enrayer la course aux fake news sur internet risquent de porter leurs fruits selon les mêmes médias.

« A l’heure actuelle nous considérons simplement supprimer le 1er avril du calendrier, » a déclaré un responsable de Libération. « Les fausses informations sur internet sont une calamité, le 1er avril étant le jour des Fake News, il faut s’en débarrasser. »

« En plus de cela le poisson est un symbole chrétien, c’est très discriminatoire et loin de respecter la charte de la laïcité de la République. En finir ferait un bien fou aux citoyens qui n’arrivent pas à déceler le vrai du faux sur internet », a répondu cette même source.

La coutume de faire des plaisanteries s’est répandue dans de nombreux pays et pas uniquement en Europe. Les dangers que représentent le premier avril seront prochainement soumis à l’ONU pour déterminer si cette date doit rester dans le calendrier ou pas par l’équipe de campagne de Macron.


Publicité

Laissez un commentaire

*