Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Elle vend sa copine sur Periscope. Ulcan découvre qui sont les protagonistes. (Màj)

Elle vend sa copine sur Periscope. Ulcan découvre qui sont les protagonistes. (vidéo)

Màj 17 mars – Viol présumé à Limoges et Periscope : une enquête parallèle sur le web

La mise en scène de sa propre vie sur les réseaux sociaux développe, à un certain niveau, des effets des plus pervers. Ces comportements ont alimenté les chroniques de faits divers ces derniers mois.

Il y a d’abord eu Océane, une jeune femme de 19 ans qui a mis en scène son suicide sur l’application Periscope. En fin de semaine dernière à Limoges, une vidéo a cette fois-ci dévoilé les contours d’une affaire de viol présumé.

À Limoges, la vidéo (qui ne montre pas réellement de viol) a été partagée a de multiples reprises sur différents réseaux (Twitter, Facebook, YouTube). La chaîne « Jurikif », diffusée sur Periscope et suivie par des milliers de personnes, y a même consacré plusieurs émissions.

Une pratique qui questionne
Les protagonistes de l’histoire et les proches de la victime ont été interrogés par l’animateur Sylvain L. Une véritable enquête hors cadre légal. « L’auteure de la vidéo et la victime devraient elles aussi intervenir bientôt », espère l’animateur, qui se dit lanceur d’alerte.

« Je suis un démocrate. Je donne la parole à tout le monde quand je suis interpellé sur une vidéo. Cette émission a été créée pour cela. Je débats autour de ces choses qui peuvent être graves », justifie le créateur de Jurikif.

Du côté de la justice, ce fait divers étonne par son ampleur médiatique. Pour le parquet, l’emballement sur les réseaux n’a pas eu de conséquence néfaste, « mais on peut se questionner sur les risques que cela peut engendrer. Une enquête parallèle, c’est aussi le risque que les mis en cause prennent la fuite et compliquer la tâche des policiers », confie Gilbert Emery, procureur de la République à Limoges.

« Ces médias, peuvent toucher une large population. Il est possible également qu’une personne décide de se déclarer justicier. Or avec la vidéo en présence, personne ne peut dire si il y a eu un viol ou pas », ajoute le procureur. Avec la possibilité qu’une vengeance se porte sur un innocent.

Dans cette affaire, une vidéo d’incitation à la haine a justement été mise en ligne sur YouTube. « Periscope est un endroit sombre où il se passe des choses. Des propos antisémites et homophobes sont tenus tous les jours sur les réseaux sociaux, déplore Sylvain L. Un ami gay s’est fait agresser en direct sur Periscope. Il faut que la justice s’empare de ces questions. Sur Periscope des choses graves se passent, mais il y a une sorte de laisser faire. » En attendant, l’animateur continuera de son côté de débattre et d’enquêter sur les bas-fonds d’Internet.

Où en est la véritable enquête judiciaire ?

Les faits restent confus pour les enquêteurs qui ne peuvent pas se baser sur la seule vidéo connue pour établir la vérité.

« Il y a une ambiguïté entre les différents protagonistes qui rend l’affaire compliquée, en plus des effets de la drogue et de l’alcool, présents à la soirée », indique-t-on du côté du parquet de Limoges. L’enquête se poursuit.

Le Populaire

————-

La personne a été identifiée. Elle s’appelle Giovanna D.. son compte FB est : https://www.facebook.com/giiovanna.lehyaric

Il faut que la justice regarde la vidéo concernant le marchandage d’être humain jusqu’au bout, elle dit clairement avoir obtenu 50€ dans cette affaire. C’est du trafic d’être humain c’est un crime contre l’humanité.

Si la justice ne fait rien alors y a un gros problème.

Ne harcelez pas cette femme détestable mais montrez toutes les informations que vous avez accumulé à la justice et demandez au procureur de regarder la vidéo de Giovanna jusqu’au bout ! Il n’a surement pas du voir les 30 dernières secondes de la vidéo qui montre à quel point c’est horrible.

————

Ulcan récupère les coordonnées des protagonistes et les appelle.

——————-

Lire toute l’affaire sur Fdesouche. Merci de relayer cette affaire au maximum.


Publicité

Laissez un commentaire