Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

L’inventeur du World Wide Web avertit qu’Internet est en péril le jour de son 28ème anniversaire

L’inventeur du World Wide Web avertit qu’Internet est en péril le jour de son 28ème anniversaire


Tim Berners-Lee
(Photo: Web Foundation, for USA TODAY)

Tim Berners-Lee, l’homme qui a inventé le World Wide Web oeuvre désormais pour sa protection.

L’informaticien qui a élaboré le plan de ce qui deviendrait le World Wide Web il y a 28 ans est aujourd’hui alarmé par ce qui est arrivé à sa création l’année dernière.

« Au cours des 12 derniers mois, je suis devenu de plus en plus inquiet au sujet de trois nouvelles tendances que nous devons tacler afin que le web puisse remplir son véritable rôle en tant qu’outil au service de toute l’humanité », a-t-il déclaré dans un communiqué publié depuis Londres. Il a cité le piratage des données personnelles et les fake news, qui, selon lui, « se sont propagées comme un feu de forêt ».

« Même dans les pays où nous croyons que les gouvernements ont les intérêts de leurs citoyens à cœur, surveiller tout le monde, tout le temps, c’est simplement aller trop loin », a-t-il dit, en faisant allusion à la divulgation de WikiLeaks. « Cela crée un effet négatif qui impacte la liberté d’expression et empêche le web d’être utilisé comme un espace pour traiter de sujets importants, comme les problèmes de santé sensibles, la sexualité ou la religion. »

Quand Berners-Lee a soumis sa proposition originale pour le Web, il l’a imaginée comme une plate-forme ouverte qui permettrait à tout un chacun, peu importe le lieu, de partager des informations, d’accéder à des opportunités et de collaborer au delà des frontières géographiques et culturelles.

Mais sa foi, et celle des défenseurs de la vie privée et des experts en cybersécurité, a été sérieusement ébranlée par une série de piratages de grande envergure et la diffusion de fake news grâce à l’utilisation de données scientifiques et des armées de robots.

La Bombe WikiLeaks. Le dernier trésor révélé concerne plus de 8 000 pages qui se lisent comme un roman d’espionnage. La CIA, avec des outils sophistiqués de piratage informatique, s’est efforcée de transformer les appareils grand public populaires tels que les iPhones, les téléphones Samsung et les smartphones Android en appareils de surveillance, indiquent les documents.

Imaginez que ce scénario de Big Brother se soit étendu aux millions d’appareils intelligents tels que les thermostats numériques et les alarmes incendie alimentant l’écosystème de l’internet des objets, alors vous avez un problème qui pourrait éviscérer la vie privée de milliards de personnes, déclarent les experts en sécurité.

Berners-Lee est juste le dernier technologue de haut niveau à faire part de ses préoccupations sur ce que Monique Morrow -l’ex directrice de Cisco Systems- appelle un assaut fondamental sur la vie privée et la cybersécurité, avec des infrastructures essentielles (les systèmes bancaires, les réseaux) suspendues dans le vide complet. « Comment pouvons-nous utiliser la technologie d’une manière responsable? » A-t-elle demandé lors d’une conférence SXSW à Austin samedi.

Source: USA Today, le 12 mars 2017


Publicité

Laissez un commentaire

*