Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Breaking : Des docteurs canadiens ont enregistré la première preuve d’une vie après la mort! Les scientifiques sont très surpris!

Breaking : Des docteurs canadiens ont enregistré la première preuve d’une vie après la mort! Les scientifiques sont très surpris!

Par Lisa Haven,

Trois frères et soeurs se préparaient pour aller à l’école. Leur mère, qui insistait toujours pour les mitrailler de bisous et les serrer dans ses bras, leur a dit au revoir tandis que ses chéris montaient dans la Chevy Aveo avec leur grande soeur. Le petit de 9 ans qui était toujours heureux et positif, a frénétiquement dit au revoir à sa mère ce jour là. Celui de 13 ans a simplement souri et sa grande fille, âgée de 23 ans, lui a fait un bisous alors qu’elle faisait marche arrière avec l’équipage inestimable.

Nonchalamment les trois enfants s’en allèrent à l’école en écoutant de la musique chrétienne à la radio. Tout semblait bien se passer jusqu’à ce que, soudainement et de nulle part, apparue une berline Chevy. L’aînée a essayé d’éviter le véhicule, mais en vain. C’était trop tard! Il n’y avait nulle part où tourner. Ils ont été frappés de plein fouet par la voiture qui fonçait en sens inverse.

Peu de temps après l’accident, le téléphone de la Mère a sonné, et elle a appris la nouvelle effroyable de l’accident mortel de ses enfants. Son cœur s’est mis à palpiter, ses genoux ne pouvaient plus la soutenir-elle s’est effondrée au sol en gémissant, et des larmes coulaient sur son visage, car elle n’avait pas perdu un seul enfant ce jour-là, mais tous ses enfants avaient péri dans l’accident.

Aucun parent ne devrait subir une telle tragédie. Mais tragiquement, je dois rapporter que cette histoire est vraie et que c’est arrivé à une femme magnifique, sincère et pieuse.

Je ne dis pas cela pour faire peur mais pour mettre en garde que la mort est réelle peu importe votre âge. Elle frappe la jeunesse comme la vieillesse, les riches et les pauvres. Et un jour elle viendra frapper à notre porte et ce n’est pas quelque chose que nous désirons, et franchement c’est flippant mais c’est la vie et il faut être assez fort pour confronter cette cruelle réalité.

Pendant des années la Bible nous a raconté que quand nous mourons il y a une vie après la mort. Désormais, des scientifiques canadiens ont de quoi prouver ces allégations..

Pour plus veuillez consulter les articles suivant (en anglais) :
http://yournewswire.com/doctors-proof-life-after-death/
http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-4292814/Could-life-death-Brain-activity-continues.html
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28231862
http://www.sciencealert.com/brain-activity-has-been-recorded-as-much-as-10-minutes-after-death
Source: Before It’s News, le 10 mars 2017

———————

Y a-t-il vraiment une vie après la Mort? L’activité du cerveau est enregistrée 10 MINUTES après la mort clinique ‘inexpliquées’ d’un patient

(…) L’inactivité du cerveau a précédé l’arrêt du cœur dans trois des quatre cas.

Cependant, dans l’un des cas, le cerveau du patient a continué à fonctionner après l’arrêt du coeur.

« Chez un patient, les rafales d’onde delta simple ont persisté après la cessation à la fois du rythme cardiaque et de la pression artérielle (ABP) », ont déclaré les scientifiques.

Il ya eu des différences significatives dans l’activité électrique du cerveau entre la période de 30 minutes avant et la période de 5 minutes après l’arrêt du cœur.

« Il est difficile de poser une base physiologique pour cette activité EEG [cerveau] étant donné qu’elle s’est produite après une cessation prolongée de la circulation », selon le document qui a été publié dans le Centre national pour l’information biotechnologique.

Les enregistrements du cerveau des quatre patients étaient très différents – ce qui suggère que nous vivons tous la mort de façons uniques.

L’expérience soulève des questions difficiles sur le moment exact où quelqu’un meurt et donc quand il est médicalement et éthiquement correct de récolter ses organes pour des dons potentiels.

Jusqu’à ce qu’une cinquième personne qui a survécu à des arrêts cardiaques déclarent avoir eu une autre expérience mondaine tout en étant «cliniquement» morte.

Cependant, les scientifiques disent qu’il est beaucoup trop tôt pour parler de ce que cela pourrait signifier concernant les expériences de vie après la mort – en particulier étant donné qu’elle n’a été observée que chez un seul patient, selon Science Alert.

En 2013, un phénomène similaire a été observé avec des des expériences sur des rats dont le cœur s’était arrêté.

La recherche, qui a été publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences a révélé que le cerveau des rats fonctionnaient au maximum encore une minute après leur décapitation.

Le profil d’activité était semblable à celui observé lorsque les animaux étaient entièrement conscients – à l’exception que les signaux étaient huit fois plus forts.

Les chercheurs ont dit que la découverte des activités cérébrales l’instant même où le coeur s’arrête de battre suggère que le phénomène est de nature physique, et non pas spirituelle.

On a soutenu que le cerveau mourant est incapable d’une activité aussi complexe et que les expériences proches de la mort doivent avoir leur origine dans l’âme.

Il suggère que quelque chose se passe au bord de la mort ce qui incite le cerveau conscient à se retrancher dans un niveau élevé d’excitation, déclenchant potentiellement des visions et des sensations associées aux expériences de mort imminente (EMI).

Les scientifiques croient que les expériences de mort imminente ne sont rien d’autre que des hallucinations créées par un cerveau en train de mourir.

Source: Mail Online, le 8 mars 2017


Publicité

Laissez un commentaire

*