Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

#JourneeDesDroitsDesFemmes : Nike va lancer sa première collection de hijab au printemps 2018

#JourneeDesDroitsDesFemmes : Nike va lancer sa première collection de hijab au printemps 2018

SPORT – Nike a annoncé discrètement le lancement pour le printemps 2018 de sa première collection Nike Pro Hijab. C’est-à-dire d’une ligne de hijab, un voile que les femmes musulmanes portent sur la tête en laissant le visage apparent, en textile technique pensé pour la pratique sportive.

Il sera disponible dans des couleurs sombres et neutres, et dans deux tailles différentes (XS/S et M/L). « Nike Pro Hijab est le résultat direct des besoins exprimés par nos athlètes, disant qu’elles ont besoin de produits pour être plus performantes, et nous espérons qu’il aidera des athlètes dans le monde entier à en faire autant », a confié Megan Saalfeld, porte-parole de Nike, à Al Arabiya English, le 6 mars.

Le même jour, Nike a publié une vidéo destinée aux athlètes du Moyen-Orient intitulée « Que vont-ils dire de toi? », affirmant bien ses ambitions commerciales sur ce nouveau créneau.

Le déclic du Nike Pro Hijab remonte aux JO de Londres en 2012, d’après l’équipementier, quand la saoudienne Sarah Attar a participé voilée au 800 mètres. En 2016, à Rio, avec trois autres saoudiennes, elle portait encore le hijab, comme d’autres athlètes mususmanes

Nike a déclaré que la patineuse Zahra Lari porte déjà ce produit en compétition. Les vêtements de sport féminins compatibles avec la pratique sportive restent rares, comme l’a montré ce projet Kickstarter en 2016, ou interdit en compétition, comme cette adolescente boxeuse a pu le constater en novembre dernier.

Aux JO de Rio, l’escrimeuse Ibtihaj Muhammad est devenue la première athlète américaine a se présenter en compétition en portant le hijab.

HuffPost

Publié le 8 mars, 2017 dans Féminisme, Islam, Société & Culture.

Publicité

Laissez un commentaire