Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Organisme 46-b : Une créature qui circule sous la glace de l’Antarctique a déjà tué de nombreux scientifiques

Organisme 46-b : Une créature qui circule sous la glace de l’Antarctique a déjà tué de nombreux scientifiques

Des chercheurs disent avoir retrouvé une arme secrète de Vladimir Poutine dans les profondeurs abyssales de l’Antarctique: il s’agit d’un calamar géant capable d’hypnotiser sa proie à quelque 45 mètres à l’aide de son venin.

Le scientifique Anton Padalka dit avoir participé à une expédition russe vers le lac sous-terrain Vostok en Antarctique et c’est là que la créature terrifiante, prénommée Organisme 46-B, a été découverte. Cette trouvaille a bien entendu été passée sous silence par les hauts responsables russes qui se sont immédiatement mis à réfléchir si l’on pouvait se servir de ce monstre venimeux comme d’une arme. La question d’un élevage de cette espèce aurait également été soulevée.

Le calamar a été retrouvé dans les eaux douces sous 3 000 mètres de glace et possédait un ensemble d’ « armes » qui ont coûté la vie à deux collègues de Dr Padalka.

« Nous avons retrouvé l’Organisme 46-B le premier jour. Il a désactivé notre radio — et comme nous avons appris par la suite, à notre grand désarroi, cela a été fait intentionnellement », raconte le chercheur. « La créature est aussi capable de paralyser sa proie à une distance de 45 mètres, en projetant son venin sous l’eau ».

Puis l’histoire du scientifique, parue dans le journal britannique Express, se transforme en un film d’horreur.

« Mon collègue et ami de toujours est mort ainsi. Il marchait sous l’eau, un sourire bienheureux au coin des lèvres, lorsque l’organisme s’est approché de lui. Nous avons vu, impuissants, le calamar utiliser ses tentacules pour arracher sa tête », poursuit le chercheur, ajoutant que tout se passait comme si feu son ami avait été hypnotisé.

« Ses capacités de changer de forme sont presque diaboliques », souligne Dr Padalka. « Il se transformait en plongeur humain ! Nous pensions que c’était un de nos collègues nageant vers nous dans un scaphandre. Mais au moment où le scientifique le plus proche de ce « plongeur » a réalisé que c’était cet organisme, ce dernier l’a saisi et déchiré en morceaux ».

Cinq jours après avoir découvert cet animal aux redoutables tentacules, l’équipe de chercheurs l’a finalement capturé et placé dans un aquarium. Ils l’ont ramené à la surface et ont été « choqués » de découvrir que certains « fonctionnaires russes » auraient interdit aux médias de couvrir l’événement. Cela n’a pas arrêté le Dr Padalka, qui en a informé le grand public.

Ayant accompli sa mission (celle d’avoir prévenu le monde de l’existence « d’une arme secrète russe » se présentant à ses heures sous la forme d’un calamar géant), le Dr Padalka a fui le pays.

Source: Before It’s News, le 3 mars 2017

Publié le 3 mars, 2017 dans Cryptozoologie, Monde, Science, Vidéos, WTF, X Files & Paranormal.

Publicité

Laissez un commentaire

*