Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Fake News : Les médias américains ont rapporté que des drapeaux russes étaient brandis par des pro-Trump au CPAC; Mais ils ne vous disent pas que c’était une Mascarade.

Fake News : Les médias américains ont rapporté que des drapeaux russes étaient brandis par des pro-Trump au CPAC; Mais ils ne vous disent pas que c’était une Mascarade.

De nombreux journalistes ont rapporté aujourd’hui que les partisans du président Trump étaient vus en train de brandir des drapeaux russes avant son discours de CPAC, mais ils ont omis le fait que tout l’incident était une mascarade organisée par un groupe de gauche anti-Trump.

« Une foule de gens au CPAC agitaient des petits drapeaux pro-Trump qui ressemblaient exactement au drapeau russe. Les membres du perosnnel se sont ensuite empressés de les confisquer », a confié Peter Hamby, de Snapchat. Le tweet a reçu plus de 9 000 retweets.

Cependant, comme James O’Keefe, qui était au CPAC, l’a révélé, « C’était Ryan Clayton du groupe de Bob Creamer ‘Americans Take Action’ qui a remis des drapeaux russes. Ryan a été expulsé de force. Vous avez omis de mentionner cela. »

Americans Take Action est une organisation d’extrême-gauche dont la mission était clairement d’avoir une « procédure de mise en accusation » (Impeachment) de Trump.

Malgré le fait que le coup des drapeaux russes était une mascarade orchestrée, les médias traditionnels présentent l’événement comme si les partisans de Trump avaient choisi d’agiter les drapeaux et qu’ils ne s’étaient pas trompés en faisant ça. Certains des individus aperçus en train d’agiter les drapeaux peuvent également avoir été membres du groupe d’extrême-gauche responsable de la farce.

« Des gens ont été vus en train de brandir des drapeaux russes avec « Trump » d’écrit dessus », a rapporté AOL News, en omettant de dire que l’incident entier était une farce.

« Une rangée de personnes situées à l’arrière du #CPAC2017 brandissaient des drapeaux russes – un membre du personnel vient tout juste d’arriver et a exigé qu’ils soient tous confisqués », a déclaré Tim Alberta de POLITICO sans mentionner que toute l’affaire était une mascarade.

Voici un autre exemple de ce que Trump appelle les médias Fake News.

Source: Infowars, le 25 février 2017

Publié le 25 février, 2017 dans Etats-Unis, Fake News, Russie.

Publicité

Laissez un commentaire