Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Le personnel américain d’une base aérienne a envoyé un avertissement erroné « Missile en approche – rejoignez un bunker immédiatement »

Le personnel américain d’une base aérienne a envoyé un avertissement erroné « Missile en approche – rejoignez un bunker immédiatement »

Mardi dernier, tout le personnel de la base aérienne Américaine Spangdahlem a reçu une alerte: « MISSILE EN APPROCHE – REJOIGNEZ UN BUNKER IMMÉDIATEMENT! » L’alerte a été rappelée huit minutes plus tard.

Selon les informations reçues, le rappel rapide a empêché toute panique. L’avertissement a été attribué à une erreur de la part d’un développeur travaillant sur un logiciel d’alerte précoce.

Les personnes impliquées dans l’erreur ont été conseillés, a déclaré McGarry, et leurs supérieurs ont exploité l’incident comme une occasion d’apprentissage. Les listes de contrôle de la formation et de la distribution ont été mises à jour pour éviter que des situations semblables ne se reproduisent à l’avenir, a-t-il déclaré.

« L’alerte aurait pu être gérée avec un léger embarras à un niveau inférieur, mais ici nous sommes », a déclaré McGarry, se référant au public qui a reçu l’alerte à la bombe.

Le message d’alerte initial en rouge – avec un emoji ajouté à l’image – a été affiché par quelqu’un sur la page Facebook amn / nco / snco de l’Armée de l’Air, dirigée par l’ancien aviateur Steven Mayne.

Les gens se sont moqués de l’erreur, avec des commentaires comme: «Oh regardez, le temps de changer mon short», et «vous pourriez dire que c’est une fusée d’amour», ce dernier étant une référence à la Saint-Valentin, le jour de l’incident.

Mais d’autres ont critiqué la nécessité de prendre une capture d’écran du message et de la partager publiquement avant de savoir même si elle était légitime ou pas.

Source: Boing Boing, le 17 février 2017

Publié le 20 février, 2017 dans Etats-Unis, Troisième Guerre Mondiale, WTF.

Publicité

Laissez un commentaire

*