Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

La réincarnation est une réalité puisque la conscience reste dans l’Univers après la mort

La réincarnation est une réalité puisque la conscience reste dans l’Univers après la mort

La réincarnation est possible puisque la conscience est simplement de l’énergie qui est contenue dans notre corps, qui est libérée après la mort et qui peut trouver un nouvel hôte, selon une théorie étonnante.

Le Dr Jim Tucker a passé 15 ans à interviewer de jeunes enfants qui venaient d’être réincarnés.

Pour son livre Life After Life: A Scientific Investigation of Children’s Memories of Previous Lives (La vie après la vie : une enquête scientifique sur les souvenirs des vies antérieures des enfants), le Dr Tucker a interviewé 2 500 enfants qui ont montré des signes de réincarnation, comme avoir des souvenirs qu’ils n’avaient jamais vécus, des cicatrices ou des taches de naissance identiques à la personne qu’ils étaient.

Le psychiatre de l’université de Virginie affirme que la réincarnation est possible grâce à la conscience qui est de l’énergie à un niveau quantique, sub-atomique, qui est simplement contenue dans notre corps.

La vraie nature de la conscience demeure un mystère pour les scientifiques, dont les chercheurs luttent pour définir exactement ce qu’elle est.

Les scientifiques ne savent toujours pas ce qu’est la conscience.

Selon certains scientifiques renommés, la mécanique quantique permet à la conscience de vivre après la fin du corps.

Dr Robert Lanza a inventé l’expression «biocentrisme» qui est une théorie selon laquelle la conscience est libérée dans l’Univers à travers des particules subatomiques après la mort.

Dr Tucker a adapté cette théorie, et dit que ce courant d’énergie peut trouver un nouvel hôte.

En s’adressant à NPR, il a dit : « Certains scientifiques de pointe dans le passé, comme Max Planck, qui est le père de la théorie quantique, a déclaré qu’il considérait la conscience comme fondamentale et que la matière était un de ses dérivés. Dans ce cas, cela signifierait que la conscience ne serait pas nécessairement dépendante d’un cerveau physique pour survivre, et pourrait continuer après la mort du corps physique. Dans ces cas, il semble, du moins à première vue, qu’une conscience est alors attachée à un nouveau cerveau, et présente des souvenirs de vies antérieures. »

La conscience peut trouver un nouvel hôte après la mort.

L’un des interviewés était un jeune garçon du nom de James Leninger qui était «le fils d’un couple chrétien en Louisiane».

Le jeune garçon, qui avait deux ans à l’époque, était obsédé par ses avions en jouets, et a finalement commencé à avoir des cauchemars où il était dans un accident d’avion.

Le Dr Tucker a poursuivi : «Durant la journée, il a relaté d’un accident d’avion et dit qu’il avait été un pilote et qu’il avait décollé d’un bateau. Son père lui a demandé son nom, il a répondu Natoma. Il a dit qu’il avait été abattu par les Japonais ; Qu’il avait été tué à Iwo Jima ; Et qu’il avait un ami sur le bateau du nom de Jack Larsen. Eh bien, il s’avère qu’il y avait un porte-avions – le USS Natoma Bay – qui était stationné dans le Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale. En fait, il a combattu pour la coalition dans la bataille de Iwo Jima. »

Certains scientifiques affirment que la conscience reste dans l’univers après la mort.

« Et nous avons perdu un pilote là-bas, un jeune homme du nom de James Huston. L’avion de James Huston s’est écrasé exactement comme James Leininger l’avait décrit, touché au moteur, suivi d’une explosion, s’écrasant dans l’eau et coulant rapidement.

Dr Tucker a ajouté: « Comme dans la plupart de ces cas-là, les souvenirs de l’enfant disparaissent vers 5, 6 ou 7 ans, ce qui est typique. »

Source: Daily Express, traduction par Anguille Sous Roche, le 5 février 2017


Publicité

Commentaires (4)

 

  1. alpha omega dit :

    tout ceci est expliquer et bien d’autre choses dans ce livre : le livre de vie de l’agneau disponible ici :
    lelivredevie.com

  2. cesar lequin dit :

    la conscience n’est que la prise en compte d’un environnement extérieur , et par réciprocité la prise en compte de notre existence . Parler d’une forme d’énergie est une deuxième erreur, on est plus proche d’un hologramme d’information que l’on apparente à « l’esprit ». celui-ci rejoint un corps du foétus à la conception. rien n’interdit que « l’esprit » c’est à dire l’hologramme d’information ai vécu plusieurs vies ou expériences dans notre monde ou d’autres mondes avant d’être incarné (in carné = dans la viande). Les enfants peuvent s’en rappeler jusqu’à 5,6 ans avant être totalement formatés par leur éducation. on peut , par des différentes techniques de modification d’état de conscience revenir à ces « vies antérieures » la physique quantique ne l’interdit pas.
    par analogie informatique, le corps c’est le hard, l’hologramme d’information est le bios
    je vous conseille un excellent livre « science et guerisseur » edition edilivre qui developpe ce sujet en restant dans la physique sans théorie fumeuse esoterique , empreint de spiritualié ou new age

  3. peter Bremin dit :

    Ceci est confirmé dans un autre ouvrage ( peu connu ) écrit par un scientifique français, qui explique totalement le processus ainsi que les dimensions et champs d’énergie impliqués dans le processus:
    le livre s’appelle : quantum spiritus ( disponible sur amazon)
    vaut le coup d’en parler sur votre blog

  4. Le-civilisateur dit :

    Il y a 20 j’ai moi aussi, essayé de comprendre, comme d’autres bien avant que je ne foule ce monde.

    j’en suis arrivé à la conclusion que nos corps étaient des circuits, une configuration de réseau propice à la circulation et à l’animation de l’énergie, chose qui n’est en réalité pas nouvelle …

    Quand je dis le corps je parle surtout du cerveau.

    L’énergie qui traverse notre cerveau est semble t-il la même que celle qui anime une grenouille par exemple.

    A l’image des circuits électronique,pour faire court, l’énergie quand elle est orientée au travers d’une « configuration » plus complexe, peut alors développer une plus grande réflexion, poussée vers un stade de l’évolution qui reste inconnu. Nous n’en serions peut-être qu’au stade larvaire…

    Ma conclusion sur le sujet, ma théorie serait que chaque formes de vie et une tentative de « l’énergie » pour créer un circuit « le vaisseau » idéal.

    L’homme étant pour l’instant sur la terre, le meilleur circuit disponible.

    Pour résumer, l’énergie qui nous anime, semble omniprésente dans le cosmos et ce, certainement depuis toujours. Et à un certain stade… cette énergie a besoin d’un circuit.

    Quand nous mourront, c’est le circuit qui est trop dégradé ou qui est trop endommagé pour pouvoir être réinvesti, l’énergie quitte donc son circuit pour retourner dans le cosmos.

    C’est la configuration physique qui meurt mais pas l’énergie qui l’anime.

    Il est donc possible qu’une autre forme d’existence, n’est plus besoin d’une configuration solide pour ce mouvoir. Le NEC plus ultra des formes de vies…

Laissez un commentaire