Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un lanceur d’alerte ex employé du DHS a reçu l’instruction, de ses supérieurs, d’éliminer ou de falsifier les registres des immigrants musulmans ayant des liens avec des groupes terroristes

Un lanceur d’alerte ex employé du DHS a reçu l’instruction, de ses supérieurs, d’éliminer ou de falsifier les registres des immigrants musulmans ayant des liens avec des groupes terroristes

Phillip Haney, un ancien employé du Département de la Sécurité Intérieure des États-Unis qui y a travaillé pendant 15 ans, a fait une entrevue avec Sean Hannity sur les ondes de Fox News le 15 juin 2016. Il a dit que le Département de la Sécurité Intérieure avait reçu l’ordre de Barack Obama d’enlever les dossiers des musulmans ayant des liens avec les terroristes. Ceci comprenait de détruire les liens avec des personnes, des organisations et des réseaux, partout à travers les États-Unis, ainsi que les affiliations avec des pays étrangers.

L’ordre de Barack Obama a été donné en 2009, soit un an après le procès de la Holy Land Foundation, le plus grand procès sur le financement du terrorisme dans l’histoire américaine, lequel a démontré que des filiales des Frères Musulmans appuyaient le financement direct du Hamas via la Holy Land Foundation, qui a été reconnue coupable d’avoir versé 12 millions de dollars au Hamas. Le Conseil des Relations Américano-Islamiques a été nommé comme co-conspirateur non accusé, ainsi que la Société Islamique d’Amérique du Nord et le Trust Islamique de l’Amérique du Nord. C’était la première purge de plus de 800 dossiers. La seconde purge est venue en 2012 et Philip Haney a déclaré que les informations qui s’y trouvaient auraient probablement pu empêcher les attaques de San Bernardino et d’Orlando.

Haney raconte que ses supérieurs au Département de la Sécurité Intérieure lui ont demandé de supprimer ou de modifier plusieurs centaines de dossiers de personnes liées à des groupes terroristes islamistes comme le Hamas et ce, à partir d’une importante base de données fédérale, appelée Treasury Enforcement Communications System (TECS). Les informations contenues dans la base de données permettent aux agents du Customs and Border Protection de voir le profil et surtout, les affiliations terroristes des personnes qui entrent et qui sortent du pays.

Phillip Haney croit que ces données détruites visent à masquer des liens étroits qu’entretiennent des individus avec des groupes terroristes et aussi, avec des pays alliés des États-Unis dont les Saoudiens et les Frères musulmans, très proches de l’administration Obama-Clinton.

Source: The Hill
Traduction: Conscience du peuple
via Fawkes News

Publié le 5 février, 2017 dans Etats-Unis, Immigration, Islam, Terrorisme.

Publicité

Laissez un commentaire

*