Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Gorbatchev met en garde contre une Troisième Guerre mondiale

Gorbatchev met en garde contre une Troisième Guerre mondiale

Craignant une nouvelle Guerre mondiale, l’ancien dirigeant de l’Union soviétique appelle les grandes puissances à arrêter leur course à l’armement.

ans une tribune alarmiste publiée dans l’hebdomadaire américain «Time», Mikhaïl Gorbatchev, âgé à présent de 85 ans, exprime son inquiétude face à «une situation actuelle» qu’il juge «trop dangereuse». L’ancien dirigeant de l’Union soviétique appelle Donald Trump et Vladimir Poutine, les présidents américain et russe, à interdire le nucléaire à des fins militaires via le Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU), alors que les deux chefs d’Etat devaient s’entretenir samedi au téléphone pour la première fois depuis l’investiture du républicain à la Maison Blanche.

«Aujourd’hui, la menace nucléaire semble une fois de plus réelle. Depuis plusieurs années, les relations entre les grandes puissances vont de mal en pis. Les partisans de l’armement et du complexe militaro-industriel se frottent les mains», écrit le promoteur de la Perestroïka. Il regrette l’esprit belliqueux des politiques mais aussi des commentateurs de la télévision : «C’est comme si le monde se préparait pour la guerre».

«Se concentrer sur la lutte contre le terrorisme»

Et de dénoncer la course à l’armement ruineuse qui se fait au détriment des besoins des populations : «De plus en plus de troupes, de chars et de véhicules blindés sont transportés en Europe. Les forces l’Otan et de la Russie qui se tenaient jadis à distance sont maintenant placées plus près l’une de l’autre».

En janvier encore, plus de 4000 soldats américains et 87 blindés ont débarqué dans le port allemand de Bremerhaven pour se déployer ensuite dans les pays baltes et en Bulgarie, alors que le conflit n’en finit plus de s’enliser en Ukraine. Ou de dénoncer ces sous-marins dont «une seule salve est capable de dévaster la moitié d’un continent».

Mikhaïl Gorbatchev, à la tête de l’URSS entre 1985 et 1991, rappelle que «dans la deuxième moitié des années 80, nousavons lancé avec les États-Unis un processus de réduction des armes nucléaires et de réduction de la menace nucléaire». «Le dialogue devrait se concentrer sur la lutte contre le terrorisme. C’est là une tâche importante et urgente. »

Le Parisien


Publicité

Laissez un commentaire

*