Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Première mesure de Trump: abrogation de l’Obamacare qui dépouillait la classe moyenne au profit des Latinos et afro-américains

Première mesure de Trump: abrogation de l’Obamacare qui dépouillait la classe moyenne au profit des Latinos et afro-américains

C’était l’une de ses promesses de campagne. Donald Trump n’a pas traîné pour signer un décret contre la loi sur l’assurance-maladie mise en oeuvre par Barack Obama.

Le nouveau président des Etats-Unis Donald Trump a signé vendredi, dès son entrée à la Maison-Blanche, un décret contre la loi sur l’assurance-maladie « Obamacare », qu’il avait promis d’abroger durant sa campagne, a annoncé son porte-parole Sean Spicer.

« Soulager le poids » de la loi. Il s’agit d’un décret ordonnant aux diverses agences fédérales de « soulager le poids » de cette loi, réforme la plus emblématique de la présidence de Barack Obama, en attendant son abrogation et son remplacement, a expliqué Sean Spicer. Les caméras ont été invitées dans le Bureau ovale pour assister à la signature de ce document par le nouveau président.

Le Congrès devra voter. Cette loi de 2010, honnie des conservateurs en raison de son coût et de sa lourdeur administrative, vise à aider tous les Américains à souscrire à une couverture maladie. On ignorait dans un premier temps la teneur exacte de ce premier décret et ses conséquences immédiates. La loi ne peut pas être effacée d’un coup de plume : le Congrès, à majorité républicaine, devra voter, selon un calendrier qui n’a pas encore été annoncé.

Un second décret a été signé, ordonnant un gel général des réglementations fédérales. Là encore, le contenu du texte n’était pas immédiatement disponible.

Source

————-

Démonstration des profiteurs avec Mister EBT :

Publié le 21 janvier, 2017 dans Etats-Unis, Nouvel Ordre Mondial, Politique & Loi.

Publicité

Laissez un commentaire

*