Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Publicité

Un incendie serait à l’origine du drame du Titanic selon une nouvelle théorie

Un incendie serait à l’origine du drame du Titanic selon une nouvelle théorie

C’est l’un des désastres de l’Histoire les plus discutés depuis plus de 100 ans, mais les experts croient maintenant que la tragédie du Titanic n’a pas été causée seulement par un iceberg.

D’innombrables livres, essais et un grand film d’Hollywood ont tous raconté l’histoire bien connue que le navire «insubmersible» a heurté un iceberg dans l’Atlantique Nord.

Mais une nouvelle théorie a émergée : Un feu énorme serait principalement responsable du naufrage du navire, et la mort de plus de 1.500 passagers.

En avril 1912, le plus grand paquebot transportant des passagers a commencé son voyage inaugural de Southampton à New York ; mais tragiquement il n’a jamais atteint sa destination.

Maintenant, de nouvelles preuves indiquent qu’il y avait un incendie dans la coque du navire, qui a consommé le navire sans que personne ne s’en aperçoive pendant près de trois semaines avant cette nuit fatidique.

Gravure du naufrage du bateau (Image : Getty)

Le journaliste Senan Molony a étudié de rares photographies prises par les ingénieurs électriciens du navire avant de quitter le chantier naval de Belfast.

L’expert, qui a fait des recherches sur le Titanic depuis 30 ans, a repéré des marques noires de 9 mètres, là où un iceberg a frappé le revêtement du navire.

« Nous regardons la zone exacte où l’iceberg s’est coincé, et il semble y avoir une faiblesse ou des dommages à la coque dans cet endroit spécifique, avant même de quitter Belfast », a-t-il dit.

Les marques ont été probablement causées par un incendie dans l’une des salles de chaudières, ont confirmé des experts.

Ainsi, lorsque le navire a heurté l’iceberg, la coque en acier était trop mince et s’est immédiatement désagrégée.

Il est prétendu que les ouvriers ont reçu l’ordre de cacher les dommages aux passagers (Image: Getty)

Molony a également affirmé que l’incendie a été gardé secret et que le navire a été volontairement chaviré à quai au port de Southampton pour empêcher les passagers de repérer les dégats.

«Personne n’a jamais enquêté sur ces marques. Cela change totalement le récit. Nous avons des experts en métallurgie qui nous disent que lorsque vous atteignez ce niveau de température avec l’acier, il se fragilise et sa résistance est réduite de 75%», a-t-il ajouté.

Les nouvelles informations seront présentées dans un documentaire sur Channel 4, Titanic: The New Evidence ce soir à 20h.

Source: Metro.co.uk, traduction par Anguille Sous Roche, le 2 janvier 2017

Publié le 2 janvier, 2017 dans Conspirations & Complots, Monde, X Files & Paranormal.

Publicité

Laissez un commentaire