Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Dieudonné annonce sa candidature à la présidentielle camerounaise

Dieudonné annonce sa candidature à la présidentielle camerounaise

Difficile de dire s’il s’agit ou non d’une blague mais dans une vidéo publiée vendredi 30 décembre, l’humoriste controversé Dieudonné se porte candidat à l’élection présidentielle camerounaise, en 2018.

Le clip dure une dizaine de minutes. Dix minutes durant lesquelles Dieudonné explique les raisons qui l’ont poussé à se porter candidat à la présidence camerounaise. Principale raison invoquée : la candidature de l’ex-Premier ministre Manuel Valls à la présidence, en France.

En tant que Chef du gouvernement, l’ancien maire d’Évry a souvent pris position contre le Franco-Camerounais. «Je ne peux pas me permettre de rester comme ça sans rien faire», réagit donc Dieudonné, qui s’en prend ensuite beaucoup plus violemment à Manuel Valls.

«Contre la politique française en Afrique»

« Ayant déjà à subir les attaques répétées de cet hystérique ‘négrophobe’ catalan, j’ai pris la décision de m’organiser et d’entrer en campagne à mon tour. Il s’agit d’un acte de légitime défense. Je suis candidat à l’élection présidentielle…2018…au Cameroun.»

Il précise ensuite qu’il ne se présente pas contre l’actuel président Paul Biya mais «contre la politique française en Afrique». Il espère ainsi pouvoir interpeller ses «homologues français» sur cette question. Sérieusement ou non ? Difficile de savoir mais en tout cas le message est passé.

En mai dernier, Dieudonné avait été condamné à deux mois de prison avec sursis pour «injure raciale» et «provocation à la haine» dans son spectacle «La Bête immonde». Il avait ensuite indiqué plusieurs fois sa volonté de se retirer au Cameroun.

Direct Matin


Publié le 31 décembre, 2016 dans Dieudonné, Monde, Politique & Loi.

Laissez un commentaire